Nord de l’Angleterre, un tourisme bien placé


Au terme de l’IBTM, Explore GB organisa un voyage d’étude pour permettre aux francophones du salon d’explorer le nord de l’Angleterre. Et, pour une découverte, ce fut une belle découverte.

Inutile de rappeler ce circuit fut parfaitement organisé. Que la qualité globale du voyage était réelle.

Je tiens à préciser toutefois que ce n’était pas des prestations luxueuses susceptibles de fausser le jugement des participants.

Le circuit se déroula en autocar. Ce qui me fit souvenir qu’avec ses 130 395 km2, l’Angleterre avait une superficie environ 5 fois inférieure à celle de la France. Le transport terrestre est donc la manière la plus efficace pour parcourir le pays.

Sur les nombreuses autoroutes qui sillonnent le pays, la circulation est importante. Mais le sens du civisme des anglais et les nombreux contrôles radar font qu’elle reste sûre, fluide et assez rapide.

Les petites routes, sont peu fréquentées. Elles permettent souvent la découverte de paysages ruraux, tout droit sortis des romans d’Agatha Christie.

Le décor est planté.

Nous avons tout d’abord découvert la magnifique ville de York. Une cité située au confluent des rivières Ouse et Foss. Initialement peuplée par les tribus celtes Brigantes et Parisii. La cité fut fondée en 71 après J.C par les romains sous le nom d’Eboracum, puis occupée par les Vikings elle prit le nom de Jorvik pour devenir aujourd’hui York. La capitale du Yorkshire.

Une ville qui compte un peu moins de 200 000 habitants.

C’est une ville universitaire réputée, plutôt bourgeoise, toujours quasiment entourée par ses remparts.

Contrairement à beaucoup d’autres villes anglaises, le patrimoine immobilier médiéval ne fut pas détruit pour faire place aux usines lors de la révolution industrielle anglaise. La ville regorge de trésors patrimoniaux rénovés et entretenus avec amour. Un véritable décor de cinéma naturel. A découvrir : le centre ville, la rue Shambels et tant d’autres rue commerçantes.

La ville est dominée par le Minster, l’imposante et riche cathédrale devenue Anglicane qui symbolise l’histoire de la ville. Mais également le château d’York construit par les normands au XIe sicle. Les ruines de l’abbaye Sainte Marie détruite par Heny VIII. Kings Manor tout proche. La tour ronde de Clifford complète le décor.

Whitby Yorkshire du nord-angleterre-royaume uniParmi de nombreuses attractions touristiques, à découvrir : le Jorvik Center (vestiges vikings et une reconstitution animée de la vie à cette époque.) Le National Railways Museum et ses trains historiques présentés dans un état parfait et scénarisé.

Toutes les visites sont concentrées, la marche reste la meilleure manière de découvrir York.

La ville a également un programme culturel important avec entre autre, un important festival Shakespearien.

Les hôtels : l’opulent Cedar Court Grand hôtel le seul hôtel 5 étoiles de la ville. C’est la rénovation réussie du siège d’une ancienne compagnie de chemin de fer. So chic, so British. Autre bon choix, moins traditionnel : le Novotel, bien situé. Certes moderne, donc fonctionnel, mais confortable et qui procure de bonnes prestations et services.

A 30 km d’York, nous visitâmes Howard Castle une extraordinaire demeure de style baroque construite par l’architecte dilettante John Vanbrugh. Un véritable palais toujours habitée par le comte de Carlisle et périodiquement ouvert au public. Un lieu qui renferme un trésor artistique unique. Un lieu qui servit de décors au film Barry Lindon.

North York Moors-La découverte du nord se poursuivit et après avoir traversé les spectaculaire North York Moors, les landes stupidement Anglaises couvertes de bruyères et quasiment désertes.

Au terme d’un petit détour nous avons aperçu la petite gare de Gotham qui fut utilisée comme décors dans les films d’Harry Potter.

Nous sommes rapidement arrivés à Whitby Abbey, ruines imposantes d’une abbaye qui domine le pittoresque port de pêche homonyme. C’est ici que Bram Stocker créa en 1897 son roman Dracula.
Le lieu où débute toute l’histoire gothique et angoissante de ce terrible personnage. La petite ville est certes très touristique, mais garde une vraie vie personnalité.

A ne pas rater : le Magpie, restaurant de fish and chips situé sur les quais. Attention, la file d’attente est toujours longue. Il est prudent de réserver auparavant.

Puis, nous avons découvert les ruines de Fountain Abbey situées au cœur d’un parc à l’anglaise crée par Capability Brown. Un jardinier-paysagiste réputé du 18e siècle qui en fit un extraordinaire lieu de quiétude propice à la contemplation. Un parc boisé avec ses pièces d’eau artificielles qui se succèdent. Et qui abrite une importante faune : daims, faisans, écureuils, cygnes. Un bien bel endroit.

Harrowgate-england-angleterre royaume uniLa dernière étape fut à Harrowgate, une charmante ville d’eau réputée pour ses eaux sulfureuses. Une ode à la vie de l’élite à l’époque Victorienne. De charmants parcs parfaitement entretenus, des hôtels thermaux forment une unité architecturale réussie.

Le Kursall, les bains turcs, le quartier branché de Montpellier avec ses boutiques chics, ses antiquaires. Tout cet ensemble constitue un lieu de vie très britannique qu’adorent les visiteurs. La ville garde un merveilleux souvenir du passage du Tour de France 2014. Là encore vécu comme un puissant vecteur de promotion touristique. Mais pas seulement. Un vrai coup de cœur.

Dernière incongruité, et pas des moindres, le climat fut particulièrement clément pour nous permettre de visiter cette belle région dans les meilleures conditions possibles. Un comble.

Francois Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

1397 vues
9 juillet 2020 0

VisitEngland, en collaboration avec les professionnels du tourisme d’Écosse, du Pays de Galles et...

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

1438 vues
8 juillet 2020 0

Le ministère du tourisme de la République dominicaine (MITUR) a exposé les protocoles de...

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

2249 vues
6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...