Non le Tourisme de Croisières ne pollue pas plus que les autres formes de transport


Il est incontestable que la défense de l’environnement à l’heure actuelle est devenu un enjeu majeur. Mais pourquoi les influenceurs de toute nature se sont attaqués uniquement aux croisières ? Pourquoi n’ont-ils pas pris soin de regarder le transport maritime dans son ensemble ? Les navires de croisières ne représentent que 0, 66 % du nombre de grands bateaux circulant sur les mers du globe.

On a vu pu voir des études par centaines

Il s’est passé un phénomène étrange en peu de temps. De nombreuses études pointaient du doigt uniquement les compagnies de croisières en matière d’environnement.

Par exemple une association allemande (Naturschutzbund Deutschland) a produit dès 2016, un rapport critique analysant l’impact des navires de croisière sur la santé publique et l’environnement.

Selon eux, « les navires européens génèrent 3 500 fois plus de dioxyde de soufre que les véhicules terrestres » … « contribuant ainsi à toute une série de problèmes, dont le changement climatique, la pollution atmosphérique et les problèmes pulmonaires ». Ils ont tapé un peu fort. Non ?

Patrick Pourbaix avoue que la grande association CLIA n’a pas su parfaitement répondre aux attaques

Le patron de MSC France – Benelux répondait sur Facebook à Costi Cruise : « L’environnement, c’est la problématique de l’année 2019. Auparavant il y avait quelques réflexions ou remarques et puis ces pseudo-études émanant d’ONG environnementales européennes sont arrivées au printemps dernier. Nous avons été pris de court par ces attaques.

Même si nous faisions déjà beaucoup de choses en matière d’environnement, nous n’étions pas armés pour répondre. On s’en est remis maladroitement à l’association CLIA (Cruise Lines International Association) mais elle n’était pas du tout organisée pour répondre à ces critiques sur l’environnement. Les médias ont aussi leur part de responsabilité : des reportages montraient des panaches de fumée, sauf qu’ils provenaient de ferries ! Nous avons été victimes d’amalgames très pénalisants.

Bref, il a fallu digérer puis s’organiser et communiquer sur ce que nous faisons pour le respect de l’environnement ».

MSC Croisières veut être neutre en carbone dès 2020

La compagnie a annoncé son engagement à devenir la première compagnie de croisière mondiale carboneutre. Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières a déclaré : « Nous misons sur l’innovation depuis que nous avons commencé à construire nos premiers navires de croisières en 2003, et de ce fait, nous avons l’une des flottes les plus modernes en mer, qui affiche aussi les plus hautes performances environnementales ».

Il a ajouté « nous sommes déjà en train de réaliser une réduction du taux de carbone à hauteur de 29 % en 2024 par rapport à 2008 ; et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de 40 % en 2030. »

Pour le reste MSC Croisières va compenser toutes les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets carboneutres développés par des entités internationales leader en la matière. Un véritable investissement.

On s’est attaqué trop facilement aux compagnies de croisières

Nous avons eu la chance d’effectuer, récemment, une croisière au départ de Singapour. L’image était assez frappante, le nombre de bateaux de croisières était ridicule comparé au nombre de navires et divers bateaux de transport de marchandises.

En échangeant avec notre ami Michel Nahon, un professionnel du tourisme reconnu et qui est fondateur et directeur de So-Leader (www.facebook.com/VoyageSoLeader/ ), on a pu découvrir que les croisières ne représentaient que 0,66 % du transport maritime mondial.

En détail :
Navires marchandises : 16 271 (33 %)
Vraquiers 10 298 (21 %)
Porte-conteneurs 5 131 (11 %)
Navires citernes 13 288 (27 %)
Navires à passagers 4 014 (8 %) dont seulement 300 paquebots de croisière, soit 0,66% sur un total de 49 422.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Expedia en plein dans la tourmente

Expedia en plein dans la tourmente

1608 vues
6 décembre 2019 0

Mark Okerstrom, le président opérationnel du groupe Expedia, et Alan Pickerill, le Directeur financier...

Déjà un million de voix contre la privatisation d’ Aéroports de Paris

Déjà un million de voix contre la privatisation d’ Aéroports de Paris

1216 vues
5 décembre 2019 0

Le Conseil constitutionnel a enregistré hier au 4 décembre 1 000 500 signatures en...

Les Seychelles à la reconquête des touristes Français

Les Seychelles à la reconquête des touristes Français

1735 vues
4 décembre 2019 0

Pour la deuxième année consécutive, les Français ne sont plus les premiers touristes aux...