Nice veut mettre de l’ordre chez ses vélos-taxis


Les taxis niçois n’ont pas bonne réputation et les touristes étrangers ne sont pas avares d’anecdotes édifiantes sur le comportement de certains chauffeurs qui n’hésitent pas à surfacturer certaines courses… Or la ville rappelle que dans une cité touristique, les taxis jouent un rôle essentiel et sont souvent la première image que les touristes étrangers perçoivent de la destination en débarquant à l’aéroport par exemple.

Christian Estrosi, le maire de Nice, a reçu il y a quelques jours les représentants du syndicat des taxis pour leur présenter une série de décisions. La commune va créer une police des véhicules transportant du public (Taxis, V.T.C. et Vélos-taxis).

« Il s’agit de réprimer les comportements qui nuisent à l’image de la profession et à mettre bon ordre à la prolifération anarchique des vélos-taxis » explique t-il.

La ville veut ainsi mettre un coup d’arrêt à un phénomène qui s’est fortement développé au cours des dernières années.
Elle lancera un marché spécifique pour les vélos-taxis.

Le titulaire sera choisi par une commission d’appel d’offres. Les autres sociétés ne seront plus autorisées à exercer leur activité sur la voie publique.

La ville va également améliorer la visibilité et le contrôle des aires réservées aux taxis.

Des mesures qui devront être pour l’instant suffisantes pour réprimer certaines dérives sauf les facturations fantaisistes difficilement contrôlables à postériori.

Les touristes étrangers de passage dans la ville hésitent à protester et encore moins à déposer plainte.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

1360 vues
24 juin 2019 0

Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran sont à leur comble depuis qu’un drone...

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

1401 vues
21 juin 2019 0

Le groupe espagnol, qui détient notamment Air Europa et la chaîne hôtelière Be Live,...

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

1365 vues
20 juin 2019 2

La situation géographique de Singapour aurait pu être un handicap. La ville-état se trouve...