Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont


L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la Principauté avec plus de 600 chambres, annonce la suppression de 53 postes sur 411 dont 47 départs volontaires. Une annonce qui succède à celle de la SBM.

Un projet de loi d’annualisation du temps de travail est par ailleurs en gestation à Monaco. Toutefois l’Union des syndicats de Monaco (USM)
redoute qu’il ne permette des pointes hebdomadaires à 46 heures de travail, réduisant au passage le besoin pour les employeurs de recourir aux saisonniers, et des difficultés d’organisation familiale pour les salariés.

MB





    1 commentaire pour “Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Transport Nice Monaco original pour les touristes dès aout prochain

Transport Nice Monaco original pour les touristes dès aout prochain

1464 vues
21 avril 2021 0

Une navette maritime hybride destinée à la fois aux travailleurs pendulaires et aux touristes...

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

1755 vues
13 avril 2021 0

Confronté depuis un an à l’annulation des grandes manifestations professionnelles, le Palais des Festivals...

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

3169 vues
18 mars 2021 0

A la Société des Bains de Mer à Monaco, l’accord avec les syndicats début...