Monaco : un bilan estival moins mauvais que prévu


Guy Antognelli, le Directeur du Tourisme et des Congrès de Monaco, analyse en s’appuyant sur quelques indicateurs, l’état de la saison estivale. En juillet, le taux d’occupation des hôtels a été de 40 % (79 % en 2019). En août, il a atteint 56.5 % (80 % en 2019) .

« La clientèle est, c’est logique, essentiellement européenne. Par exemple les clients italiens, proximité oblige, restent fidèles mais en nombre plus réduit. Une clientèle qui est derrière celle en provenance de la France et de la Suisse« .

A noter que les hôteliers monégasques n’ont pas bradé les prix malgré l’absence d’un grand nombre des clients à haut pouvoir d’achat, habitués des suites comme les Américains, les Russes ou les Asiatiques, encore dans l’impossibilité de voyage.

Le Musée Océanographique, qui a dû adapter sa jauge d’accueil, affiche malgré tout un pic à 50 000 visiteurs durant la première quinzaine d’août (contre 60 000 à la même période en 2019).

Reste que pour l’automne et l’hiver les annulations des manifestations professionnelles pourraient peser lourd dans le niveau de l’activité touristique à Monaco.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bataille rangée entre guides professionnels tourisme et « greeters « 

Bataille rangée entre guides professionnels tourisme et « greeters « 

1186 vues
19 octobre 2020 1

L’Association des guides-conférenciers Sud-Provence reproche à l’office de tourisme de Nice de promouvoir les...

Le Mipim 2021 lui aussi déjà décalé

Le Mipim 2021 lui aussi déjà décalé

1308 vues
12 octobre 2020 0

Très mauvais signe pour le tourisme cannois avec un nouveau report en juin 2021...

Le tourisme du haut pays niçois totalement sinistré

Le tourisme du haut pays niçois totalement sinistré

1301 vues
9 octobre 2020 0

C’est tout un pan de l’attractivité touristique du haut pays niçois qui a été...