Monaco : Cruiseline doublement touché par le coronavirus


Cruiseline, l’entreprise monégasque leader sur le marché de vente en ligne de produits croisières est doublement touchée par le coronavirus. En effet sur les 238 salariés qu’elle emploie sur son plateau de réservation monégasque également siège de la société, une cinquantaine de salariés viennent de l’Italie toute proche (moins de 15 km).

D’autre part, la clientèle italienne constitue une part non négligeable dans l’activité de Cruiseline. Par mesure de sécurité, et sachant que la proche Ligurie est touchée par le coronavirus (2 hôtels en quarantaine à Alassio), l’entreprise a demandé à ses salariés italiens de prendre des vacances, sur la base du volontariat. Une moitié d’entre eux ont accepté car les réservations sur la plateforme ont baissé.

Pour Pierre Pélissier, président de Cruiseline (photo de Une), la réservation des croisières sur le long terme (automne et année prochaine) se maintient pour l’instant. « Mais les clients sont en position d’attente« .

Toujours à Monaco la SBM qui emploie 4.000 salariés a demande à trois salariés qui revenaient d’Italie de rester chez eux en confinement préventif.

Concernant les salariés transalpins, qui résident à Vintimille et aux alentours et viennent chaque jour travailler dans les établissements de la SBM, aucune mesure particulière n’est pour l’heure appliquée. Mais la situation est évolutive car le coronavirus peut aussi affecter les visiteurs des palaces et casinos.

MB





    8 commentaires pour “Monaco : Cruiseline doublement touché par le coronavirus

    1. Touché mais pas coulé, dommage car ce sont des agences A FUIR.
      Elles appliquent des conditions d’annulation carrément malhonnêtes, et en cas de problème bonjour les difficulté pour trouver un interlocuteur !!!

    2. bonjour,
      Une croisière entre début et mi- septembre 2020 Msc EN EUROPE DU NORD ET MEDITERRANNEE est-ce possible vue la situation présente qui s’améliore vitesse grand V ?

    3. Jean CAVA
      le dimanche 31 mai 2020 a dit:

      Je devais partir le 8 août pour une croisière sur le Magica et j’étais satisfait d’être passé par CROISIERES.fr. La crise du Coronavirus a révélé le vrai visage de cette entreprise. En effet, me considérant à risque (j’ai plus de 85 ans); je désirais annuler cette croisière et bénéficier d’un avoir, comme proposé par Costa. Impossible de me faire entendre, Ce croisiériste veut m’imposer un changement de date pour la même croisière en 2021, mais à un prix supérieur de 960€ à celui de 2020!!!, Maintenant que je suis ferré, plus de ristourne ou rabais, comme proposé au début de notre relation pour avoir un client de plus. .
      Je suppose que je ne suis pas leur seule victime.

    4. Bonjour Monsieur Pelissier, je vous ai adressé un mail pour vous demander de bien vouloir me contacter pour 2 réclamations commerciales importantes dont je voudrais vous faire part, concernant la gestion de 2 dossiers croisières à venir 2021 et 2022. Ces réclamations concernent une problématique interne à Croisierenet et non aux compagnies Regent & NCL
      Dans l’attente de votre contact, merci
      Salutations

    5. Nouvel envoi par LR en ligne par La Poste à CRUISE LINE – SERVICE RECLAMATIONS, 16 rue Gabian 98000 MONACO – copie à mon compte client CROISIERENET.COM
      Suite aux correspondances restées sans aucun effet des : 08, 10, 26 mars et ceux des 01, 07 et 09 avril 2020.
      Notre carnet de voyage devait nous parvenir huit jours avant le départ prévu le 09 avril 2020.
      Aucune information de CRUISE LINE !
      Aucune information de CROISIERENET .COM !
      Aucune information sur le site d’annulation de croisières liées au Coronavirus, par CRUISE LINE !

      Par contre la Compagnie LUFTNER CRUISES, propriétaire du navire AMADEUS PROVENCE, dans sa mise à jour sur coronavirus du 6 avril 2020, suspendait toutes ses croisières fluviales jusqu’au 30 avril 2020.
      Puis le 09 avril 2020 cette compagnie LUFTNER CRUISES, prolongeais la suspension de ses croisières fluviales jusqu’au 27 mai 2020 ; en demandant aux croisiéristes ayant une réservation durant la période de suspension d’activité de sa flotte ; de communiquer cette interruption à l’agence de voyage dont dépendait leurs réservations, pour reporter leur croisière.

      Nous vous avons demandé pour sixième fois, de nous communiquer vos intentions concernant les prestations que vous nous devez et que nous vous avons réglées.

      Nous sommes le 12 avril 2020 et TOUJOURS AUCUNE REPONSE !!!

    6. Bonjour, oui bien triste situation. Nous devrions partir faire une croisière sur le Nil par croisièrenet le 18 avril prochain nous sommes deux retraités de 70 et 72 ans et nos deux petits fils de 11 et 16 ans serons avec nous.
      Cette croisière sera t elle annulée vu l’ampleur du CORONAVIRUS .

    7. Bonjour, oui bien triste situation. Nous devrions partir faire une croisière sur le Nil par croisièrenet le 18 avril prochain nous sommes deux retraités de 70 et 72 ans et nos deux petits fils de 11 et 16 ans serons avec nous.
      Cette croisière sera t elle annulée vu l’ampleur du CORONAVIRUS .

    8. C est bien triste tout cela .Trop heureuse d économiser chaque année depuis sept croisieres, cette Année on réfléchit…on attend que cela se calme et même d aller dormir à San remo et bordighera …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Grèce accessible aux touristes mais avec un QR code

La Grèce accessible aux touristes mais avec un QR code

8083 vues
7 juillet 2020 3

On le constate tous les jours : la vie en agence de voyages est...

Le Cediv sur un nuage en Californie

Le Cediv sur un nuage en Californie

1503 vues
24 juin 2020 0

Le Cediv (Centre des Indépendants du Voyage) a organisé, sur le web, la première...

TUI et Booking.com : ni avec Toi, ni sans toit

TUI et Booking.com : ni avec Toi, ni sans toit

5770 vues
12 juin 2020 0

Les accords entre les grandes entreprises mondiales du tourisme et des voyages vont sûrement...