Misterfly vise encore plus haut


Il faut bien reconnaître que Misterfly accumule les succès depuis 2014. Et il faut dire qu’à sa naissance, le bébé était bien entouré…

Une équipe déjà aguerrie autour du berceau

Misterfly a eu beaucoup de chance. Les deux fondateurs étaient déjà de chanceux et talentueux  entrepreneurs : Carlos da Silva et Nicolas Brumelot. Ils ont gagné pas mal d’argent avec les différents rachats de Go Voyages.

Il est toujours mieux d’avoir les poches pleines pour lancer une affaire. Mais la chance a de nouveau sourit quand Odigeo qui avait racheté Go a voulu faire le ménage pour éviter de sombrer. Les meilleurs spécialistes de l’aérien se sont retrouvés automatiquement au sein de Misterfly. Des équipes qui avaient déjà été dirigées par Carlos et Nicolas.

Des actionnaires prestigieux autour du berceau

Il y a d’abord eu « vente-privée » en 2015, qui non seulement devenait fournisseur de la partie voyage de ce géant de la vente à distance mais qui prenait entre 15 et 20 % du capital de Misterfly.

Jacques-Antoine Granjon, le patron milliardaire de « Vente-Privée » était plutôt un bon signe pour Misterfly. Il apportait un nom prisé dans le monde la finance mais également les millions de membres de « Vente-Privée » qui reçoivent de belles promotions chaque jour.

En 2016, MisterFly retrouvait la société Montefiore Investment qui, dans le cadre d’une augmentation de capital, prenait 28 % du capital.

Montefiore Investissement et les anciens de Go Voyages

Les deux dirigeants de MisterFly et de Montefiore se connaissent bien. Jean-Marc Espalioux, l’un des responsables de Montefiore, avait opéré au début des années 2 000 la prise de contrôle de Go Voyages par Accor, alors qu’il dirigeait le groupe hôtelier.

En 2007, il avait récidivé, cette fois-ci en tant que responsable de Financière Agache Private Equity. Les amis de mes amis sont mes amis….

Des victoires qui assurent la notoriété de Misterfly

La société a gagné plusieurs prix dont ceux des « Travel D’Or ». Le jury était tout de même un peu acquis à la cause avec le même Jacques-Antoine Granjon présent dans ce jury. ..

Enfin, il y a peu ils ont remporté la finale européenne du concours Tech5, co-organisé par Adyen et The Next Web, qui récompense les jeunes pousses en croissance forte. Il faut admettre qu’avec une croissance de + 48 000 % en trois ans, Misterfly avait quelques chances de gagner.

« Vente-Privée » : un segment plus important que les agences ?

Misterfly doit sa croissance à son accord avec « Vente-Privée ». La société a plus de 30 millions de membres. Il est clair que de bonnes offres vers ce segment de clientèle peuvent permettre accroître aisément le chiffre d’affaires. On ne connait pas la répartition mais les agences de voyages ne doivent pas constituer le plus important segment.

La société aurait réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 100 millions d’euros en 2016. C’est tout de même une belle performance.

Misterfly, un site plutôt performant

Le site de Misterfly est assez simple en apparence. Les prix sont compétitifs. Comme, le site l’annonce, ce sont des prix sans surprise.

C’est important quand on voit les concurrents se faire accrocher par des associations de consommateurs sur des frais qui arrivent en fin de réservations. Par contre, il faut regarder avec attention les conditions des assurances proposées. Ce n’est pas parfait.

Le règlement en 4 fois est loin d’être gratuit surtout pour un long-courrier. Enfin, il est un peu bizarre de recevoir une offre quasi immédiate d’un spécialiste des compensations aériennes quand votre vol a eu un retard important. Votre dossier est-il envoyé automatiquement sans votre autorisation ?. Mais soyons juste, le site est performant.

Un nouveau succès financier pour Carlos Da Silva et Nicolas Brumelot

La chance a souri plusieurs fois à ces deux sympathiques entrepreneurs. Elle devrait à nouveau sourire avec leur investissement dans Misterfly. Pendant ce temps, chez Odigeo et particulièrement chez Go Voyages, les départs se font dans la douleur.

On ne peut terminer cet article sans évoquer Nicolas Brumelot, le marathonien, qui s’est lancé un défi de taille en avalant les kilomètres pour une association qui lutte contre le cancer (Imagine For Margo). Une belle et poignante aventure !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le salon Food Hotel Tech confirme son édition niçoise

Le salon Food Hotel Tech confirme son édition niçoise


17 septembre 2020 0

Alors qu’un grand nombre d’évènements professionnels ont été annulés, le salon Food Hotel Tech...

WTM London et Travel Forward dévoilent leurs plans pour 2020

WTM London et Travel Forward dévoilent leurs plans pour 2020


9 septembre 2020 0

WTM London et Travel Forward – l’événement technologique du voyage et de l’hôtellerie co-localisé...

Coworking Tourisme : La Bulle du voyage est lancée

Coworking Tourisme : La Bulle du voyage est lancée


25 août 2020 3

La bulle du voyage vient d’ouvrir ses portes. Site dédié au coworking mais aussi...