Mise en chômage partiel longue durée à l’aéroport de Nice


L’aéroport de Nice atteindra péniblement 4,5 millions de passagers en 2020 contre 14,48 millions en 2019. La reprise et difficile et s’annonce guère en 2021.

Pour éviter les licenciements et la perte de compétence, Franck Goldnadel, nommé nouveau président cet automne de la Saca (société des aéroports de la Côte d’Azur -Nice, Cannes Mandelieu et St Tropez La Mole), va recourir au chômage partiel longue durée qui nécessite bien sûr un accord d’entreprise.

La Saca emploie 560 salariés alors que la plateforme en temps normal fait travailler entre 4 000 et 5 000 personnes dans les commerces, prestataires divers, compagnies aériennes, assistants …).

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

1516 vues
13 avril 2021 0

Confronté depuis un an à l’annulation des grandes manifestations professionnelles, le Palais des Festivals...

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

8608 vues
22 mars 2021 1

L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la...

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

3148 vues
18 mars 2021 0

A la Société des Bains de Mer à Monaco, l’accord avec les syndicats début...