Manor prend ses quartiers à Madrid


Les 22 èmes journées des dirigeants du réseau Manor ont débuté hier à Madrid avec près de 180 participants. Jean Korcia (photo), le président du réseau, s’est félicité de cette belle affluence et, lors de son discours d’introduction, est directement entré dans le vif du sujet.

« Manor va bien  » a t-il ainsi rappelé précisant que cette année encore, le réseau distribuera des incentives à ses adhérents, « identiques à ceux versés l’année dernière« .

Voire un peu plus d’ailleurs, car avec un volume d’affaire de 1,350 milliard d’euros, le réseau progresse de près de 4 % par rapport à 2014.

« Nous sommes mieux armés pour résister à la crise » a martelé le président, rappelant que la structure mutualisée permettait à Manor de faire des économies d’échelles et d’être plus réactifs, avec notamment son positionnement sur plusieurs secteurs d’activité, bien que la partie « affaire » soit toujours largement prédominante (65 % du CA).

Manor-congres Madrid-Westin palace MadridAvec les 20 points de ventes gagnés en 2015, le réseau Manor compte désormais aujourd’hui 320 points de ventes et s’apprète à en signer 5 de plus, selon son président, dans les jours qui viennent.

Lors de cette première journée, les participants se sont ainsi vu rappeler que les investissements technologiques étaient de plus en plus coûteux avec une concurrence internet chaque jour de plus en plus pressante, mais également aujourd’hui, avec une nouvelle menace notamment sur la baisse , voire la suppression des commissions.

Manor-congres madrid 2015Le sujet Lufthansa, avec la surcharge de 16 €, a ainsi fait partie des sujets brûlants sur lesquels Jean Korcia a été très clair : « La décision de Lufthansa est une décision funeste qui peut avoir des conséquences très lourdes sur le modèle économique des agences« .

Joignant les actes à la parole, il a confirmé la baisse de 36 % du chiffre d’affaire de l’ensemble du réseau Manor, en Septembre dernier, avec le groupe Lufthansa, car « plus que les faits en eux-mêmes, c’est la manière et l’irrespect que nous sanctionnons« .

Manor-westin Palace-MadridLa NDC, nouvelle norme Iata changeant la façon de vendre les billets d’avion, les nouvelles conditions d’agrément et de règlement du BSP ainsi que, pour la partie tourisme, les conséquences de la chute de Fram ou les nouvelles commissions ttc de Selectour Afat ont été également abordées pendant cette première journée sous l’angle du principe de précaution et de l’anticipation des conséquences financières pour les adhérents.

D’ailleurs, pour analyser les évolutions nécessaires et indispensables, le réseau vient de créer une commission, sous la direction de Grégory Mavoian, pour réfléchir aux axes de développement futurs du Gie Manor.

La culture de l’excellence, c’est bien le thème de ce 22ème congrès, non ?

PR
Depuis Madrid





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en Ile-de-France, une relance sous conditions

Tourisme en Ile-de-France, une relance sous conditions


18 septembre 2020 0

Le tourisme subit de plein fouet la crise de la Covid-19. Un choc sans...

Jean-Baptiste Lemoyne, sauveur ou fossoyeur du tourisme français ?

Jean-Baptiste Lemoyne, sauveur ou fossoyeur du tourisme français ?


17 septembre 2020 1

Présent au côté des professionnels du tourisme lors des deux dernières assemblées générales (APST...

Salon Tourisme : Le World Travel Market jette lui aussi l’éponge

Salon Tourisme : Le World Travel Market jette lui aussi l’éponge


16 septembre 2020 0

World Travel Market London, le deuxième plus grand salon de tourisme européen après ITB...