Manor boucle avec succès son congrès de Monaco


Le 26ème congrès du réseau Manor à Monaco, du 9 au 11 novembre dernier, a été un indéniable succès. Succès évident grâce à la qualité des intervenants, au choix du lieu (l’impeccable Monte Carlo Bay Hotel), à l’implication des participants et à l’ambiance familiale, extraordinaire, pendant ces deux journées. Le président Jean Korcia (photo) avec son conseil d’administration, avait bien fait les choses et distillé avec précaution les ingrédients indispensables à la réussite d’un congrès : bienveillance, échanges constructifs et perceptives d’avenir réalistes, à moyen et à long terme.

« L’exercice 2019 pour Manor est très positif, explique Jean Korcia,  avec 6 % de plus en billetterie pour atteindre un volume global de 1, 5 milliard d’euros« . 

Une politique d’investissement judicieux, un climat favorable pour les affaires et une gestion rigoureuse de la comptabilité expliquent cette augmentation, d’autant plus remarquable que Manor a vu partir en 2018 les sociétés Fram et Travel planet et subi fin 2019 évidemment la faillite de Thomas Cook.

Aujourd’hui le réseau affiche 72 licences pour 320 points de vente. « Avec une vingtaine de nouveaux entrants prévus en 2020″

Une actualité chargée pour l’ouverture des journées Manor

Manor inaugure traditionnellement la saison des congrès de réseaux et Jean Korcia n’a pas manqué de souligner le climat de défiance du grand public depuis la faillite du géant Thomas Cook. Il a plaidé pour la mise en place rapide d’une caisse de garantie pour les compagnies aériennes et une refonte de l’ensemble des garanties et contre-garanties pour les acteurs du voyage.

Avec Jean Pierre Mas, le président des Edv et René-Marc Chikli, celui du Seto, il a parlé de plusieurs pistes telles l’augmentation de 30 % des cotisations,  la taxation de 3 € par transaction pour remonter un fonds ou encore l’obtention d’un prêt garanti par l’Etat, avec l’immeuble de l’Avenue Carnot (actuel siège de l’APST) en garantie. « Les prochains mois seront déterminants à cet égard » a souligné Jean Korcia

Des négociations en bonnes voies

Manor est en pleine négociation avec la Sncf, avec les GDS (notamment avec Amadeus son partenaire privilégié) et évidemment avec les transporteurs au premier duquel bien entendu Air France la compagnie nationale sur les questions de rémunérations et sur les avancées NDC. « Air France sera prêt en avril prochain  » a notamment promis Zoran Jelkic, le Directeur général d’Air France présent à Monaco.

« Les enjeux, souligne un observateur, sont bien sur les relations financières entre les transporteurs, les GDS et les agences de voyages mais également sur la propriété de la data entre distributeurs et sociétés opérantes ».

Des intervenants de hauts niveaux

Marc Rochet, le président d’Air Caraïbes et de French Bee aura été largement plébiscité par les participants ravis de la lucidité et de la précision de ses analyses sans langue de bois ni langage d’initiés sur l’avenir du transport aérien, sur les questions environnementales ou sur la raison des difficultés des relations avec Iata.

Le lendemain, c’est Serge Papin, ex PDG de Système U, qui aura régalé l’auditoire par son bon sens et ses analogies avec la grande distribution sur les systèmes de coopératives ou les GIE.

Les interventions de Grégory Mavoian (Globeo Travel), de Philippe Korcia (Eurafrique) ou de José Martinez (Amplitudes) ont montré un réseau Manor résolument tourné vers l’avenir, avec des projets technologiques ambitieux mais souhaitant toujours garder un sens du service et de la proximité client.

De l’avis des participants, cette convention monégasque fût une excellente occasion de marier travail et convivialité avec notamment un workshop réussi tant en terme de fréquentation qu’en échanges professionnels fructueux.

Les fournisseurs présents ont apprécié l’état d’esprit général des adhérents du réseau et la possibilité de se retrouver, lors de l’excursion organisée sur le rocher des Grimaldi, dans un cadre informel.

La soirée Amadeus pleinement réussie

Stéphane Durand, le nouveau président d’Amadeus France, n’était pas peu fier du succès de sa soirée de gala dans le cadre somptueux de l’hôtel de Paris où, sous l’impulsion d’un excellent orchestre chauffé à blanc, les participants, et même le président Korcia, se sont déhanchés jusqu’au bout de la nuit.

PR depuis Monaco





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La SNCF et Les Entreprises De Voyage signent une nouvelle convention de distribution

La SNCF et Les Entreprises De Voyage signent une nouvelle convention de distribution

829 vues
13 décembre 2019 0

SNCF et les Entreprises du Voyage ont annoncé hier la signature d’une nouvelle Convention...

Fam trip en Russie réussi pour les agents de voyages avec Voyamar

Fam trip en Russie réussi pour les agents de voyages avec Voyamar

1361 vues
12 décembre 2019 0

Faire découvrir la Russie à des agents de voyages qui ne s’y étaient pas...

Le président du Directoire de Selectour peut-il tout dire ? par JL Dufrenne

Le président du Directoire de Selectour peut-il tout dire ? par JL Dufrenne

1886 vues
11 décembre 2019 3

La récente actualité avait naturellement occulté celle des autres acteurs incontournables de la distribution...