Les Maldives prolongent d’un mois l’état d’urgence


Une flotte de destroyers et trois navires chinois de ravitaillement sont entrés dans l’océan Indien. L’inquiétude grandit sur la situation. Le président maldivien joue sur la corde de l’islamisme pour garder le pouvoir. En attendant, les touristes ont annulé en masse leur voyage vers ce paradis qui devient un enfer pour de nombreux maldiviens.

Le président demande au parlement de prolonger l’état d’urgence

Le Parlement a annulé le vote du lundi 19 Février, sans donner de raison, après le boycott de l’opposition, qui n’a laissé que 39 députés du parti au pouvoir. L’opposition aurait déclaré que le vote avait besoin d’un quorum d’au moins 43 membres.
Une session extraordinaire s’est déroulée le mardi 20 Février. Selon, certains médias, il serait nécessaire d’obtenir l’approbation d’une commission de sécurité nationale.

La justice avait demandé la libération d’opposants

Les juges ont retardé l’ordre de réintégrer 12 élus favorables à l’opposition. Le parti du président actuellement au pouvoir aurait perdu la majorité au Parlement si ces parlementaires avait été autorisés à participer au vote.

Afin d’éviter de perdre sa majorité, le président avait fait arrêter deux juges de la Cour suprême. D’autres juges ont annulé l’ordre de libérer les opposants de Abdulla Yameen. Il est évident que le président cherche à conserver son pouvoir à tout prix.

Une démocratie multipartite en 2008 partie en fumée

Le demi-frère de Yameen et l’ancien dictateur Maumoon Abdul Gayoom (80 ans) a également été arrêté après le décret d’urgence, accusé d’avoir conspiré avec l’opposition pour renverser le gouvernement. Arrivé au pouvoir en 2013, Yameen a réduit une grande partie des acquis et des libertés démocratiques du pays après avoir été élu président.

L’islamisme a pris de l’ampleur avec l’appui de L’Arabie Saoudite

Un des acteurs dans cette crise est l’Arabie Saoudite. Comme les Chinois, les Saoudiens ont investi beaucoup d’argent aux Maldives. Ils ont récemment accordé aux Maldives un prêt de 150 millions de dollars pour rembourser leur dette extérieure.

L’opposition politique aux Maldives reproche à l’Arabie saoudite d’avoir répandu dans le pays la forme la plus conservatrice et la plus violente de l’islam.
Selon l’opposition, les Saoudiens financent des imams maldiviens conservateurs qui diffusent des doctrines wahhabites à travers le pays.

Le président maldivien joue sur l’islamisation

Les autorités maldiviennes prétendent que 100 % de sa population est musulmane, et vous devez être musulman pour être citoyen. Les groupes islamiques conservateurs dans le pays ont exprimé leur soutien à la direction actuelle. Pour contrer ses opposants, il n’hésite pas à dire que l’ex président en exil (Mohamed Nasheed) veut détruire la foi islamique des maldiviens.

Un autre signe négatif serait que les Maldives ont eu l’une des contributions par habitant les plus élevées. On estime que plus de 200 Maldiviens ont combattu auprès de l’EI en Irak et en Syrie. Les Maldives n’ont que 400 000 habitants dont plus d’un tiers vit à Malé, la capitale.

Les agences locales confirment les annulations en masse

Les touristes (majoritairement chinois) ont annulé des centaines de réservations d’hôtels chaque jour depuis que l’état urgence a été imposé. Le gouvernement tient à affirmer que tout est normal dans les îles de villégiature, loin de la capitale.

Les pays de l’Asie du Sud inquiets

Quelques heures avant que le parlement maldivien n’annonce l’extension de l’état d’urgence, plusieurs pays de l’Asie du Sud ont déclaré craindre pour la démocratie. C’est le moins qu’on puisse dire !

Le président maldivien aura emprisonné presque tous ses opposants politiques depuis son arrivée au pouvoir fin 2013.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Malaisie n’ouvrira pas ses frontières aux touristes

La Malaisie n’ouvrira pas ses frontières aux touristes


17 septembre 2020 0

A Kuala Lumpur, le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a souligné que le gouvernement...

Les chemins de fer américains au bout du rouleau

Les chemins de fer américains au bout du rouleau


14 septembre 2020 0

Le Directeur général d’Amtrak, William Flynn, vient de déclarer au Congrès que le chemin...

Les hôtels de Barcelone font grise mine

Les hôtels de Barcelone font grise mine


14 septembre 2020 0

Barcelone connaît la pire saison touristique de son histoire avec seulement 126 hôtels ouverts,...