Madrid veut faire vibrer son tourisme à 300 à l’heure


42 ans plus tard, l’une des grandes compétitions de sport automobile pourrait revenir dans la capitale espagnole, Madrid, qui vient de rentrer dans la bataille pour accueillir l’un des Grands Prix de Formule 1 à partir de 2026, ce qui aurait évidemment un impact économique touristique énorme sur la région.

L’idée des autorités serait que le week-end de compétition se déroule dans les installations de l’IFEMA, et elles chiffrent approximativement à quelques 5 000 millions d’euros les recettes globales pour la capitale dans 10 ans.

C’est Isabel Díaz Ayuso, la présidente de la Communauté de Madrid, qui mène ce projet pour ramener Madrid sur la scène internationale des sports mécaniques. En effet, ni le MotoGP, ni la F1 ne se produisent dans la capitale espagnole.

« Le bénéfice serait d’environ 450 millions par an, explique t-elle, en supposant de grands avantages pour les hôtels, les restaurants, les taxis et les lieux de divertissement« . Avec plutôt un circuit péri-urbain à l’image du récent Grand Prix de Miami ou celui de Monaco.

Lors de ces prévisions, il a été pris en compte qu’environ 120 000 fans seraient présents, restant dans la ville pendant au moins trois jours, soit la durée du Grand Prix. On estime que pratiquement la moitié serait d’origine étrangère, tandis que 30 % viendraient de Madrid et 25 % du reste de l’Espagne.

Dans ces conditions, le coût par visiteur national serait d’environ 600 euros, tandis que celui de l’international passerait à 950 sans tenir compte de l’hôtel, du prix du billet ou du transport.

De plus, tout le personnel qui travaillerait dans les équipes et sur le circuit aurait besoin d’environ 5 000 chambres pour se loger, avec tout ce que cela implique comme recettes pour le tout le secteur hôtelier de la ville.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la Thaïlande abandonne finalement son projet de taxe touristique

Pourquoi la Thaïlande abandonne finalement son projet de taxe touristique


17 juin 2024 0

La Thaïlande a abandonné son projet de mettre en place une taxe touristique de...

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone


14 juin 2024 0

Le PSC de Barcelone (Parti des socialistes de Catalogne), dirigé par Jaume Collboni, est...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes


13 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...