Londres : Des chambres d’hôtels vendues à l’heure plutôt qu’à la nuit


Une plateforme espagnole de réservation d’hôtels prévoit de lancer au Royaume-Uni, à Londres dans un premier temps, un nouveau concept de vente de chambres par blocs d’heures plutôt que par nuits.

ByHours.com, basé à Barcelone, donne déjà depuis 2 ans à ses clients la possibilité de réserver des chambres pour trois, six ou 12 périodes d’une heure.

cristian rodriguez-byhours-londres« Cela permet aux utilisateurs d’être encore plus autonomes et indépendants en choisissant eux-mêmes, par exemple, le moment de leur check-in et de leur check out » explique le fondateur du concept et PDG de ByHours, Christian Rodriguez, qui précise que ce concept vise à la base les voyageurs d’affaires et les hôtels situés à proximité des aéroports, des gares et les centres-villes mais qu’il pourrait parfaitement s’étendre aux autres voyageurs loisirs « naturellement ».

Et la société s’intéresse désormais aux voyageurs en provenance du Royaume Uni.

ByHours souhaite en effet convaincre 25 hôtels à Londres d’ici la fin du mois d’avril, mais n’a jusqu’à présent réussi qu’à en intéresser que six : le H10 Waterloo, le Hall Hôtel Kingsway, Yotel Gatwick et Heathrow Yotel, Ramada Hôtel & Suites et l’Académie Hôtel.

Christian Rodriguez souligne que son objectif prioritaire est d’intéresser la clientèle affaires britannique, la plus facile à contenter selon lui et la plus rémunératrice.

byhours-londres-hotels« En Espagne, nous avons des hôtels qui génèrent déjà plus de 70.000 € de résultat cette année avec ce concept, nous voulons faire la même chose en Europe, à commencer par Londres« .

Selon lui, les hôtels en Espagne ont généré 5,5 M € supplémentaire sur les douze derniers mois en utilisant la plate-forme ByHours.

« ByHours a été déployé et testé à Barcelone, Madrid, Bilbao, Séville, Valence et Saragosse. Plus de 150 000 réservations sur plus de 1 500 hôtels ont été réalisées en 2014, soit une augmentation de 150 % par rapport à l’année précédente. ByHours.com a une ambition d’être une entreprise mondiale « , a ajouté M. Rodriguez.

« Londres est la première ville sur notre liste de développement parce que le secteur du Voyage au Royaume-Uni est déjà là-bas très bien organisé. Londres est également une destination de choix pour les voyageurs d’affaires qui sont notre cœur de marché« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes


22 janvier 2021 0

La plupart des grandes chaînes hôtelières européennes font face avec frustration à l’aggravation de...

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?


21 janvier 2021 1

L’aventure Norwegian est pliée tout au moins pour ce qui concerne le long courrier....

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels


20 janvier 2021 0

Tous les professionnels du tourisme à la montagne, les moniteurs de ski, les écoles,...