Londres : Des chambres d’hôtels vendues à l’heure plutôt qu’à la nuit


Une plateforme espagnole de réservation d’hôtels prévoit de lancer au Royaume-Uni, à Londres dans un premier temps, un nouveau concept de vente de chambres par blocs d’heures plutôt que par nuits.

ByHours.com, basé à Barcelone, donne déjà depuis 2 ans à ses clients la possibilité de réserver des chambres pour trois, six ou 12 périodes d’une heure.

cristian rodriguez-byhours-londres« Cela permet aux utilisateurs d’être encore plus autonomes et indépendants en choisissant eux-mêmes, par exemple, le moment de leur check-in et de leur check out » explique le fondateur du concept et PDG de ByHours, Christian Rodriguez, qui précise que ce concept vise à la base les voyageurs d’affaires et les hôtels situés à proximité des aéroports, des gares et les centres-villes mais qu’il pourrait parfaitement s’étendre aux autres voyageurs loisirs « naturellement ».

Et la société s’intéresse désormais aux voyageurs en provenance du Royaume Uni.

ByHours souhaite en effet convaincre 25 hôtels à Londres d’ici la fin du mois d’avril, mais n’a jusqu’à présent réussi qu’à en intéresser que six : le H10 Waterloo, le Hall Hôtel Kingsway, Yotel Gatwick et Heathrow Yotel, Ramada Hôtel & Suites et l’Académie Hôtel.

Christian Rodriguez souligne que son objectif prioritaire est d’intéresser la clientèle affaires britannique, la plus facile à contenter selon lui et la plus rémunératrice.

byhours-londres-hotels« En Espagne, nous avons des hôtels qui génèrent déjà plus de 70.000 € de résultat cette année avec ce concept, nous voulons faire la même chose en Europe, à commencer par Londres« .

Selon lui, les hôtels en Espagne ont généré 5,5 M € supplémentaire sur les douze derniers mois en utilisant la plate-forme ByHours.

« ByHours a été déployé et testé à Barcelone, Madrid, Bilbao, Séville, Valence et Saragosse. Plus de 150 000 réservations sur plus de 1 500 hôtels ont été réalisées en 2014, soit une augmentation de 150 % par rapport à l’année précédente. ByHours.com a une ambition d’être une entreprise mondiale « , a ajouté M. Rodriguez.

« Londres est la première ville sur notre liste de développement parce que le secteur du Voyage au Royaume-Uni est déjà là-bas très bien organisé. Londres est également une destination de choix pour les voyageurs d’affaires qui sont notre cœur de marché« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Après le tourisme, une grave conséquence inattendue du Covid au Japon

Après le tourisme, une grave conséquence inattendue du Covid au Japon

8112 vues
29 octobre 2020 0

Au Japon, la pandémie a exacerbé une tendance préexistante à la baisse du taux...

Tourisme & Covid-19 : les USA coincés entre les élections et la pandémie

Tourisme & Covid-19 : les USA coincés entre les élections et la pandémie

1867 vues
28 octobre 2020 0

Il ne leur reste que 6 jours pour emporter la décision. Mardi prochain, les...

Des modèles économiques de voyages à revoir … vite

Des modèles économiques de voyages à revoir … vite

2773 vues
27 octobre 2020 1

Dans mon dernier article, je parlais ici de l’évolution des espèces définie par Charles...