L’Interview exclusive de René Trabelsi, Ministre du Tourisme de Tunisie


Alors que la Tunisie entre dans une période d’élections démocratiques qui restent plutôt acrobatiques en terme de dates, La Quotidienne a rencontré longuement René Trabelsi, le Ministre du Tourisme de Tunisie, lors de son retour du sommet de l’Organisation Mondiale du Tourisme qui se tenait cette année en Russie à St Petersbourg.

Pour le très actif René Trabelsi, cette assemblée générale de l’UNWTO, acronyme anglais de l’Organisation Mondiale du Tourisme, a été un succès formidable pour la Tunisie qui a obtenu un des cinq sièges du Comité exécutif de l’UNWTO réservés à des pays du continent africain.

Durant ce sommet de plusieurs jours, René Trabelsi a su défendre avec ardeur et conviction son pays qui en peu de temps a pu rétablir les bases d’un tourisme vital pour sa population. Ce vote de l’Assemblée Générale a ainsi récompensé les efforts fournis par la Tunisie pour reconstruire son tourisme.

La Tunisie siégera donc, et Réné Trabelsi n’en est pas peu fier, pour les quatre prochaines années au comité directeur du tourisme mondial. La Tunisie y représentera le continent africain au côté de quatre autres pays africains membres de ce comité qui sont la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Kenya et le Sénégal.

Lors de ce sommet dont René Trabelsi a pu apprécier la parfaite organisation qui permettait d’intéressantes rencontres individuelles entre ministres du tourisme, l’Assemblée Générale a voté l’introduction du chinois comme langue officielle supplémentaire, eu égard au développement majeur du tourisme chinois dans le mode entier.

En Tunisie, l’année 2018 a vu arriver environ 35.000 touristes chinois, mais leur nombre va dépasser les 50.000 en 2019. C’est pour le Ministre un marché porteur très attiré par la culture, la nature et la découverte des produits du terroir, le vin, l’huile d’olive…

Les marchés principaux, nous confie le Ministre, sont en premier la France qui progresse de plus de 15 % en 2019 (800.000 visiteurs en 2018 et largement plus de 900.000 cette année), suivi par les Russes (720.000) et les Allemands.

Les Anglais sont bien revenus et paradoxalement un Brexit dur pourrait favoriser la Tunisie si le marché européen devenait plus contraignant pour les touristes Britanniques.

À côté de ces marchés touristiques classiques, la Tunisie profite d’un tourisme de voisinage important. Pas moins de 2,7 millions d’Algériens sont venus en Tunisie, surtout dans la région Nord frontalière des deux pays.

Les Algériens y viennent pour des motifs que René Trabelsi identifie comme « des vraies vacances » mais aussi pour « faire des achats, avec un choix plus vaste et surtout avec des coûts plus favorables« .

Pour René Trabelsi, le tourisme en Tunisie est sur de bons rails. « Les grands groupes hôteliers internationaux se réinstallent en Tunisie comme Marriott ou Ritz. Le Club Med revitalise ses installations. Anantara va ouvrir un complexe de villas de 600 à 900 m2 de très grand luxe dans la région de Tozeur en novembre. »

« Le thermalisme est depuis toujours un axe majeur, mais le tourisme médical est en plein développement, soins dentaires et soins esthétiques tout particulièrement. »

Dans les grandes nouveautés, le tourisme alternatif avec de très belles maisons d’hôtes et des gîtes ruraux de qualité, offre de très intéressantes perspectives. Et il y a des projets de création de maisons de retraites plus que confortables avec des tarifs moitié moins chers qu’en France et un climat plus qu’agréable…

Il est vrai que déjà pendant la saison hivernale de très nombreux hôtels tunisiens voient séjourner pendant 3 à 4 semaines d’affilée des retraités français…

Un autre axe de progression, c’est le tourisme sportif avec beaucoup de possibilité pour le hiking, l’escalade et les randonnées. Les golfs attirent toujours une belle clientèle britannique. Et des équipes sportives internationales viennent régulièrement en Tunisie pour des séjours d’entrainement associant terrains de sports et prestations hôtelières haut de gamme.

Pour finir ce qui pourrait être un beau bilan de son activité de Ministre du Tourisme, René Trabelsi insiste sur un point important, son pays est une destination touristique à pratiquer toute l’année.

Si la période estivale draine l’essentiel des touristes sur les zones balnéaires, le Sud Tunisien et aussi Djerba sont particulièrement attractifs pendant les mois d’hiver et offrent de magnifiques lieux à visiter. Tataouine, Chenini, Ksar Hadada, Tozeur, Nefta ou Douz sont autant de surprises à découvrir.

Ce week-end s’est déroulé le premier tour de l’élection présidentielle tunisienne et le 6 octobre prochain verra les élections des députés de l’Assemblée Nationale Tunisienne, tandis que la date du 2ème tour de la présidentielle n’est toujours pas fixée définitivement !

L’instance officielle hésitait hier encore entre le 29 septembre, le 13 octobre ou même le 6 octobre en parallèle des législatives…

Dans tous les cas, il y aura bientôt un nouveau gouvernement dont on peut souhaiter qu’il reconnaisse le talent d’un Ministre du Tourisme qui connait fort bien son domaine, et qui a su re-dynamiser en professionnel et non en politicien ce secteur d’activité vital pour son pays et ses compatriotes.

Propos recueillis par Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Croatie, un été touristique aux promesses bien tenues

Croatie, un été touristique aux promesses bien tenues

1476 vues
14 octobre 2019 0

Il semblerait que l’année 2019 soit bien partie pour marquer encore un nouveau record...

Au Japon, un typhon tout bientôt entre les poteaux

Au Japon, un typhon tout bientôt entre les poteaux

985 vues
10 octobre 2019 0

Le typhon Hagibis est actuellement suivi sur la zone Pacifique Nord-Ouest. Il montre une...

Comment l’île de Madère associe Tourisme, Golf et vins fins

Comment l’île de Madère associe Tourisme, Golf et vins fins

1348 vues
9 octobre 2019 0

Vous le savez sûrement, le British Open, officiellement Open Championship ou l’Open est l’un...