L’hôtellerie de luxe de Monaco décroche une «Five Star»


Réouvert après reconstruction et rénovation en 2019, l’Hôtel de Paris décroche une « Five-Star » par le Forbes Travel Guide. Il rejoint le « club » mondial restreint des hôtels qui l’affichent. Il est le seul hôtel de la Côte d’Azur à recevoir en 2020 cette distinction que Forbes Travel Guide attribue selon 900 indicateurs.

Une équipe de 50 inspecteurs professionnels auditent incognito les divers établissements dans le monde. Pour l’Hôtel de Paris, ils ont apprécié les
choix des architectes Richard Martinet et Gabriel Viora, la façade Belle Epoque, les chambres et les suites rénovées avec une mention exceptionnelle pour les suites Princesse Grace et Prince Rainier III.

La suite Princesse Grace, propose sur deux étages 1 000 m2, dont deux gigantesques terrasses ainsi qu’une piscine chauffée à débordement et un jacuzzi. La suite Rainier III, de 830 m² dispose de 350 m² de terrasses et jusqu’à 895 m² en triple suite grâce à une troisième chambre sur demande. Cette suite offre aussi une piscine chauffée à débordement avec nage à contre-courant.

Le tarif est à la hauteur des prestations soit 30 000 euros la nuit contre 40 000 euros pour la seconde.
Toujours pour la SBM : l’Hermitage a reçu une « Four-Star » tandis que le Monte-Carlo Beach a été nommé comme hôtel recommandé.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Monaco lance sa communication touristique anticrise

Monaco lance sa communication touristique anticrise

1144 vues
9 avril 2020 0

« Prenez soin de vous, vous nous manquez ! » c’est avec ce slogan...

Deuxième éruption de l’année à La Réunion

Deuxième éruption de l’année à La Réunion

1825 vues
6 avril 2020 0

En cette période inédite de crise sanitaire mondiale, le Piton de la Fournaise, situé...

Fausse note à Cannes, le Midem également annulé en juin

Fausse note à Cannes, le Midem également annulé en juin

2532 vues
3 avril 2020 0

Nouveau coup dur pour le tourisme d’affaires cannois, après le Mipim et le Mip...