L’Expo 2017 au Kazakhstan à voir vite !


Astana, la capitale du Kazakhstan a été choisie par le Bureau International des Expositions (BIE) comme hôte de l’Expo 2017. A notre connaissance, c’est la première fois qu’une grande exposition internationale de ce genre arrive dans un pays de l’ex-Union soviétique. Plus de 100 pays et 10 organisations internationales y participent. Une bonne occasion d’évoquer cette expo et d’Astana dont nous parlons trop peu.

Le thème de l’expo 2017 est « Futur Energy »

Tout d’abord, l’Expo se tient jusqu’au 15 Septembre 2017. Le thème vise à se concentrer sur l’avenir de l’énergie et sur les solutions énergétiques innovantes et pratiques et leurs impacts. De nos jours, le monde fait face à la pénurie d’énergie avec une menace de crise environnementale.

L’Expo 2017 servira de plate-forme d’échange d’expériences dans le monde entier dans le domaine de l’énergie alternative, un secteur qui se développe rapidement ces années.

Une exposition sur plus de 25 hectares !

Le site est à quelques kilomètres du centre-ville. Le site de l’Expo est également lié à un réseau de routes interurbaines du Kazakhstan pour assurer un accès rapide dans tout le pays.

La construction des pavillons a débuté en avril 2014 avec 20 entreprises du Kazakhstan et 49 entreprises du monde entier. La conception principale du site a été confiée à Adrian Smith dont le cabinet est situé à Chicago.

Un gigantesque globe de verre est la pièce maitresse de l’Expo

Le pavillon national du Kazakhstan, conçu par Adrian Smith et Gordon Gill Architecture est la pièce maîtresse de l’Expo. Il s’agit d’un immense globe de verre installé sur un podium vitré ondulé.

Un hémisphère de l’ouvrage est visible par transparence, tandis que l’autre est translucide.

A l’intérieur, on découvre des terrasses à plusieurs niveaux qui s’étirent vers la façade vitrée pour offrir des vues inédites aux visiteurs du site. C’est original et la conception n’a pas dû être de tout repos.

Le pavillon britannique sous forme de yourte illuminée

Le pavillon du Royaume-Uni a été imaginé par Asif Khan, un architecte d’origine pakistanaise. Ce n’est pas un inconnu car il a déjà conçu des expériences architecturales interactives. Il a été primé à plusieurs reprises et il a également été chargé de travailler sur le nouveau Musée de Londres et l’Expo 2020 à Dubaï.

Le concept de Asif Khan à Astana est un pavillon de 1100 mètres carrés ayant la forme d’une yourte kazakhe. Il est fait de pièces métalliques musicale et lumineuses. Ce pavillon est réellement très impressionnant.

Chaque pavillon trouve son originalité

Par exemple, le pavillon autrichien, conçu par Johann Moser, accueille toute une série d’installations interactives qui encouragent les visiteurs à utiliser leur propre corps pour produire de l’énergie, y compris une pièce remplie de vélos stationnaires.

Pour le pavillon italien, c’est le cabinet d’architecture RAEC avec la direction artistique de l’architecte Stanislao Cantono di Ceva. Le pavillon est de 900 mètres carrés et ses quatre salles principales ont le nom d’éminents scientifiques italiens, tels que Leonardo da Vinci, Alessandro Volta, Enrico Fermi et Antonio Pacinotti.

Le concept du pavillon est basé sur la question « Qu’est-ce que l’énergie et à quoi sert-elle ? »

En passant d’une pièce à l’autre, les visiteurs vont plonger dans l’histoire de l’Italie au travers de larges contenus visuels.

La France sur plus de 1 000 M²

Nous avons eu des difficultés à récupérer des informations sur le pavillon français… on vous donne le texte officiel : « Cette véritable vitrine de l’énergie du futur made in France s’articule autour de 3 thématiques sur lesquelles les entreprises françaises recèlent d’atouts : la ville durable, les énergies renouvelables et les mobilités éco-compatibles.

En outre, le public pourra retrouver, au fil de leur visite du pavillon, des œuvres d’artistes français telles que des photographies de paysages emblématiques accrochées aux façades extérieures, une Marianne réalisée par Yann Dalon ou encore « Mini Agua » de la sculptrice Milène Guermont.

A l’étage est aménagé un auditorium de 200 places pour recevoir des experts de renommée internationale et permettre débats et réflexions autour de questions cruciales pour l’avenir des générations futures ». Bon, quand on regarde une des vidéos, il s’agit davantage d’une exposition des principales marques françaises : https://youtu.be/uI1OCJ0fprA

Astana reste également à découvrir

La capitale du Kazakhstan est désormais proposée par certains voyagistes. Astana a une architecture moderne.

On y découvre la tour Bayterek de 150 mètres et le Palais de la paix et la réconciliation, conçu par l’architecte britannique Norman Foster.

De grandes chaînes hôtelières Marriott, Radisson, Ritz Carlton et St Regis ont compris que la ville va attirer de nombreux visiteurs.

Une dernière information, Air Astana est la compagnie aérienne officielle de l’Expo 2017 !

Le site internet de l’expo : https://expo2017astana.com/fr/

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Salt Lake city s’appuie sur Delta Airlines pour booster son tourisme

Salt Lake city s’appuie sur Delta Airlines pour booster son tourisme

1573 vues
31 janvier 2023 0

Delta Air Lines et Salt Lake City ont finalisé un nouveau contrat de location,...

Les Antilles avec Air France

Les Antilles avec Air France

2142 vues
25 janvier 2023 0

Air France poursuit le développement de son Réseau Régional Caraïbes (RRC), trait d’union entre...

Les touristes chinois de retour en Thaïlande pour la première fois en 3 ans

Les touristes chinois de retour en Thaïlande pour la première fois en 3 ans

2016 vues
23 janvier 2023 0

Arpentant les plages de sable blanc et dégustant du riz gluant à la mangue...