L’excellence de l’hôtellerie française by Icare Groupe


L’école parisienne, qui vient de fêter ses 30 ans, cultive et partage avec ses élèves l’art de vivre à la française.

L’Institut de Conciergerie Internationale intégrée au groupe Icare forme des concierges, majordomes, gouvernantes, ainsi que tous les métiers de services liés à l’univers du luxe. La Quotidienne a rencontré Nicolas Donneve, Directeur du développement d’Icare Groupe, pour un état des lieux de l’excellence à la française.

La Quotidienne : Très peu d’écoles en Europe se consacrent à l’excellence dans l’hôtellerie, notamment aux métiers de concierges, majordomes et services haut de gamme, pourquoi ?

Nicolas Donneve : Icare Groupe a délibérément choisi de rester sur ce segment là, et c’est assez rare. Nous avons toujours préféré rester fidèles à notre identité. En suivant nos formations, l’élève ne s’enferme pas dans l’univers du luxe, au contraire cela lui ouvre plus de portes.

icare 2Si vous êtes préparé pour travailler dans des établissements prestigieux vous pourrez plus aisément exercer dans des établissements de catégories inférieures.

Je pense qu’il existe un manque de connaissance de ces métiers par la population, ils sont pourtant très porteurs et ont une réelle influence sur la taille du marché de la formation dans l’hôtellerie-restauration de luxe.

Beaucoup de personnes viennent nous voir en nous disant : « je ne connaissais pas ces métiers, et quand j’ai découvert ce en quoi ils consistaient j’ai tout de suite compris que c’était fait pour moi ».

Ensuite ils cherchent sur Internet et remarquent que nous faisons partie des seuls établissements – voire le seul pour certaines formations – à délivrer des diplômes d’état pour ces métiers.

icare groupe-hotellerieAutre point, le fait que ce soit un milieu très fermé crée de vraies barrières à l’entrée. Durant nos 30 années d’existence, nous avons dû démontrer aux établissements de luxe avec lesquels nous travaillons la qualité de nos formations et de nos élèves.

Notre récompense aujourd’hui est de constater que, chaque année, nous avons plus de demandes de la part de nos partenaires que de candidats à leurs proposer. L’année dernière, on était à plus du double.

Mais notre établissement créé par Jean Gillet, ancien Président des Clés d’Or et Directeur général de l’Hôtel Meurice à Paris a enfin la reconnaissance qu’il mérite.

LQ : Quel est le plus de l’école ?

ND : Chez ICARE nous n’offrons pas simplement à nos étudiants des compétences techniques, mais nous leur donnons aussi les clés dont ils ont besoin pour ajouter une dimension humaine et « expérientielle »  à leurs services.

icare 4Notre objectif est qu’au delà de devenir des professionnels en pleine maîtrise de leur art, nos diplômés soient aussi à même de faire vivre des émotions à leurs invités afin de tisser avec eux un lien indéfectible qui conduit naturellement à leur fidélité.

 Est-ce que le concierge à qui l’on demande de réserver une table étoilée doit uniquement se contenter de bloquer la table ?

Ne devrait-il pas également faire connaître au maître d’hôtel les préférences, les goûts de son client en vue d’anticiper les demandes que celui-ci pourrait faire sur place ?

 Est-ce que le réceptionniste d’un palace qui prend l’appel d’un client souhaitant séjourner dans l’établissement doit s’empresser de demander les dates du séjour et le nombre de personne à loger ?

N’est-il pas plus opportun de prendre le temps de comprendre les raisons qui motivent sa venue afin de lui faire des propositions personnalisées et de créer par là même les conditions d’un séjour d’exception ?

icare groupe hotellerie 5Voilà en quoi Icare groupe permet d’aller plus loin, en forçant l’étudiant à la réflexion, jusqu’à « l’excellence au service d’une Profession ».

Études de cas, visites terrain, mises en situation, etc. Nos cursus impliquent un vrai contrat de confiance entre les équipes pédagogiques et les étudiants.

Le contenu de nos modules est le fruit d’un travail constant d’adaptation aux exigences et à l’évolution de l’hôtellerie et des services.

Notre enseignement progressif se tourne vers l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques équilibrées.

LQ : Que pourriez-vous dire aux jeunes attirés par ces professions, mais qui hésitent encore ?

ND : Si vous répondez oui aux trois questions suivantes :
1. Est-ce que vous aimez le contact avec la clientèle ?
2. Est-ce que vous aimez faire plaisir ?
3. Avez-vous le sens du challenge ?

vous avez toutes les chances de réussir dans cette industrie. Pour revenir à des éléments plus factuels, c’est une industrie qui recrute énormément et dans laquelle il est possible de bien gagner sa vie. On voit des étudiants qui, en sortant de l’école, touchent plus de 2 500€ nets par mois, entre salaire, commissions, et pourboires, c’est autant qu’un diplômé d’une grande école de commerce.

Il y a une vraie demande de la part des hôtels et restaurants de luxe pour avoir du personnel qualifié sur des postes juniors, et c’est encore plus impressionnant sur des postes seniors.

Propos recueillis par Robert Kassous

 

Icare Groupe
Établissement technique d’enseignement supérieur privé
Adresse : 13 Rue Fernand Léger-75020 Paris. Tél : 01 47 04 01 96
www.icare-edu.fr





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Paris voit-elle encore sa fréquentation hôtelière baisser ?

Pourquoi Paris voit-elle encore sa fréquentation hôtelière baisser ?


16 décembre 2019 0

Dans son baromètre mensuel, In Extenso Tourisme, Culture et Hôtellerie revient sur les performances...

Du Luxe à tous les étages au Fouquet’s

Du Luxe à tous les étages au Fouquet’s


13 décembre 2019 0

L’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris vient d’inaugurer 19 nouvelles chambres et suites dont quatre...

Mama Shelter Paris West vient d’ouvrir ses portes

Mama Shelter Paris West vient d’ouvrir ses portes


11 décembre 2019 0

Après Marseille, Lyon, Bordeaux, Los Angeles, Rio de Janeiro, Belgrade, Prague et Toulouse, Lille...