L’Europe veut un vrai tourisme durable


La promotion du tourisme durable dans toute l’Europe constitue l’élément central de l’accord signé le 1er mars dernier entre l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Parlement européen.

Au cours de sa première visite officielle à Bruxelles les 27 et 28 février dernier, le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a rencontré le Président du Parlement européen, Antonio Tajani, la Commissaire européenne au marché intérieur, à l’industrie, à l’entrepreneuriat et aux PME, Elzbieta Bienkowska, ainsi que le Vice-Président de la Commission des transports et du tourisme et responsable du Groupe de travail sur le tourisme, Istvan Ujhelyi et les représentants du Manifeste européen du tourisme.

S’exprimant devant le Groupe de travail sur le tourisme du Parlement européen, M. Pololikashvili a insisté sur la nécessité de renforcer l’intégration, la connectivité et la technologie pour maximiser la contribution du tourisme à la création d’emplois et à la croissance dans l’Union européenne (UE).

Première destination touristique au monde, l’Europe reçoit la moitié du total mondial des arrivées internationales (1,3 milliard). En 2017, le tourisme international en Europe a connu une croissance de 8 %, soit 1 point de pourcentage de plus que la moyenne mondiale, pour atteindre un total de 671 millions de touristes.

Lors de la signature de l’accord, M. Pololikashvili a souligné que « la meilleure façon de faire en sorte que le tourisme ait des retombées positives pour la population est de travailler en étroite collaboration avec le Parlement européen représentant les peuples d’Europe ». «Aujourd’hui, nous sommes devenus des partenaires plus forts dans notre travail visant à faire du tourisme, et du tourisme culturel en particulier, un moteur de prospérité, d’opportunités et de meilleurs moyens de subsistance dans l’UE », a-t-il ajouté.

L’OMT et le Parlement européen s’emploieront à promouvoir les bonnes pratiques et l’échange de savoir et d’expériences sur le terrain. L’accord intervient dans le contexte de la célébration de l’Année européenne du patrimoine culturel en 2018 et offre la possibilité de souligner l’importance du tourisme culturel, lequel représente un remarquable atout touristique des pays de l’Union européenne (UE).

« Au cours des 10 prochaines années, le tourisme peut créer plus de 5 millions de nouveaux emplois, notamment parce que le nombre de touristes devrait doubler pour atteindre plus de 2 milliards. L’Europe ne doit pas laisser passer cette opportunité. Grâce à la croissance du tourisme, nous pouvons offrir de réelles perspectives aux nouvelles générations et dynamiser les secteurs stratégiques de l’économie tels que le transport, le commerce, le luxe, la construction navale, la construction, l’agroalimentaire et les industries culturelles et créatives ». a déclaré Antonio Tajani « Nous ne pouvons pas attendre que cela se produise tout seul. Nous devons travailler, y compris avec l’OMT, pour améliorer notre compétitivité et nos compétences, faire face aux défis de la numérisation et promouvoir l’Europe en tant que première destination touristique au monde. » , a-t-il ajouté.

Le tourisme dans l’Union européenne et l’Année du tourisme UE-Chine

Le Secrétaire général de l’OMT a eu une entrevue avec la Commissaire européenne au marché intérieur, à l’industrie, à l’entrepreneuriat et aux PME, Elzbieta Bienkowska, et un échange de vues avec les membres du Groupe de travail sur le tourisme du Parlement européen et avec des acteurs publics et privés réunis autour du Manifeste européen du tourisme.

En cette occasion, le Secrétaire général de l´OMT a souligné l’importance de la collaboration avec les institutions européennes dans les grands domaines prioritaires : durabilité, innovation et technologie, sûreté et sécurité, éducation et création d’emplois.

Lors de la Journée parlementaire de célébration de l’Année du tourisme UE-Chine, M. Pololikashvili a déclaré : « Cette année est l’occasion de faire de l’Europe la destination mondiale de premier choix pour les touristes chinois et de favoriser, grâce au tourisme, une meilleure compréhension entre l’Europe et la Chine ».

D’après la Commission européenne du tourisme, les touristes chinois ont été 12,4 millions à visiter l’Union européenne en 2017. Compte tenu de ces chiffres – plus d’un million de touristes chinois par mois en moyenne – et des perspectives de croissance, le poids du tourisme chinois dans l’UE est un facteur important pour le développement du tourisme en Europe et les relations bilatérales avec la Chine.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite

2042 vues
27 mai 2020 2

La crise du Covid-19 vient semble t-il de faire une nouvelle victime. la compagnie...

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial

2145 vues
26 mai 2020 0

« Je ne veux voir qu’une seule tête » affirmait le cardinal de Richelieu qui d’ailleurs...

Inde, Bangladesh, Pakistan : une année 2020 tourisme horribilis

Inde, Bangladesh, Pakistan : une année 2020 tourisme horribilis

2450 vues
25 mai 2020 0

L’Inde connait actuellement des pics d’infections. Aux dernières nouvelles, le gigantesque pays comptait plus...