L’Europe se mobilise contre Ebola


La Commission européenne a exhorté les Etats membres de l’UE à rattraper « le temps perdu » dans la lutte contre Ebola.

Au cours de leur réunion, les commissaires ont dégagé de nouvelles contributions et fait avancer un projet français de centralisation des évacuations sanitaires.

« L’UE doit présenter un très fort engagement lors de la prochaine réunion internationale organisée fin septembre par l’ONU à New York« , a plaidé la commissaire à l’Aide humanitaire, Kristalina Georgieva.

Elle a appelé les Etats membres à « chiffrer » d’ici là leurs contributions, pour compléter l’enveloppe de quelque 150 millions d’euros (181 millions de francs) déjà débloquée par Bruxelles.

Au cours de la réunion, une dizaine de pays ont fait part de leur engagement à débloquer des fonds et des moyens, dont l’Allemagne qui a indiqué être disposée à accueillir des malades.

La Commission s’est engagée à « lancer sans délai les préparatifs » pour une telle coordination. « Si nous voulons envoyer du personnel sanitaire et humanitaire sur place, nous devons leur assurer que nous pouvons les rapatrier« , a indiqué le commissaire à la Santé, Tonio Borg.

« Nous devons isoler la maladie, mais surtout pas les pays« , a-t-il aussi insisté, face aux tentations des compagnies aériennes de couper les ponts avec les pays touchés, au premier rang desquels la Guinée, le Sierra Léone et le Liberia.

A l’heure actuelle, desservis par seulement deux compagnies aériennes, le Sierra Leone et le Liberia sont coupés du monde. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) demande une reprise des vols rapides, la qualifiant d’absolument vitale » pour acheminer personnels et produits dans les foyers de l’épidémie.

Le Maroc vient par ailleurs d’annoncer hier une « élévation du niveau de vigilance » face à la propagation de l’épidémie de virus Ebola en Afrique de l’Ouest, alors que le royaume est toujours le seul à avoir maintenu des liaisons aériennes régulières avec les principaux pays touchés.

Dans l’autre côté de l’Atlantique, le président américain Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars (82 millions de francs) pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l’ouest.

Washington prévoit également l’envoi de 3.000 militaires, 17 centres de traitement, comptant chacun 100 lits et la formation à la lutte contre Ebola de 500 travailleurs de santé par semaine pendant six mois.

Alors que le cap des 1.552 morts et des 3000 cas a été dépassé et que l’OMS s’attend à 20 000 cas, les Etats-Unis ont d’ores et déjà démarré début septembre les premiers essais cliniques d’un vaccin expérimental contre le virus.

Le virus éradiqué au Sénégal

« Le Sénégal reste une destination sûre » indique dans un communiqué Abdoulaye Diouf SARR, ministre du tourisme et des transports aériens du Sénégal ,
« Ebola n’est plus au Sénégal. Je me félicite du travail de mon collègue et ministre de la santé pour la rigueur dans le traitement au plan préventif comme au plan curatif.

Je crois qu’aujourd’hui nous sommes tous fiers en tant que sénégalais de voir que le Sénégal était debout pour se prémunir et que le Sénégal a gagné dans la mesure où le seul qu’il y’avait était un cas importé. Nous travaillons à démontrer que le Sénégal reste une destination sûre et ce qui s’est passé par rapport a ce cas maitrisé, mérite d’être présenté à la face du monde. Il n’y a pas de doute á faire sur l’éthique et le professionnalisme de nos médecins reconnus à travers le monde entier. »





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Est ce désormais la fin du Tourisme ? Une analyse sans concession

Est ce désormais la fin du Tourisme ? Une analyse sans concession

18706 vues
26 novembre 2020 3

La disparition du tourisme est un scénario plus que probable. En tout cas parfaitement...

Tourisme & coronavirus : Pourra t-on skier à Noël ?

Tourisme & coronavirus : Pourra t-on skier à Noël ?

2577 vues
25 novembre 2020 2

La saison d’hiver 2020-2021 s’annonce bien différente des précédentes. La région Auvergne Rhône Alpes...

Tourisme & Covid : Hong Kong coincée dans sa bulle

Tourisme & Covid : Hong Kong coincée dans sa bulle

1669 vues
24 novembre 2020 0

Le tourisme est complètement à l’arrêt dans la cité Etat de Hong Kong. Un...