L’Etat soutient la candidature de Nice, capitale du tourisme de Riviera, sur la Liste du patrimoine de l’Unesco


La candidature a été engagée en 2012 par la ville de Nice qui en a confié le pilotage à Jean-Jacques Aillagon. La France défendra cette année le dossier niçois candidat à entrer au patrimoine mondial de l’UNESCO lors de sa session de juillet 2021.

Concrètement ce classement concerne un site urbain de 600 ha qui, de 1760 à nos jours, a joué un rôle exclusif dans le développement urbain niçois avec notamment la Promenade des Anglais où via l’apport de touristes étrangers s’est constitué au fil des siècles un patrimoine urbain éclectique et riche composé de villas, hôtels, palaces, de immeubles résidentiels (Belle Epoque, Art Déco, contemporain) mais aussi des lieux de cultes et de sociabilité.

A noter que la France est classée 4ème, sur les 10 premiers pays choisis par l’Unesco, avec 45 sites. Comme pour Bordeaux, le classement s’il intervient sera un argument de plus pour renforcer l’attractivité touristique de Nice.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation

Tourisme d’affaires : le Palais des Festivals vers une profonde mutation


13 avril 2021 0

Confronté depuis un an à l’annulation des grandes manifestations professionnelles, le Palais des Festivals...

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont


22 mars 2021 1

L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la...

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM


18 mars 2021 0

A la Société des Bains de Mer à Monaco, l’accord avec les syndicats début...