Les voyages de Donald Trump également à l’arrêt


Le Boeing 757 personnel de Donald Trump a besoin d’urgence d’un nouveau réacteur. Juste pour effectuer un vol. L’avion est en stationnement de longue durée depuis plus d’une année à New York. En fait, il n’a plus qu’un seul réacteur opérationnel. L’autre est définitivement cassé et devra être changé.

Pour pouvoir rejoindre la Louisiane où se trouve le centre de réparation et de révision.
Avant qu’il ne soit élu Président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump n’était qu’un tristement célèbre magnat des affaires parmi d’autres et un animateur de TV réalité à succès.

Avant qu’Air Force One, l’avion présidentiel devienne son principal moyen de déplacement, il était propriétaire d’un Boeing 757. C’est avec cet avion qu’il sillonna les États unis au cours de sa campagne électorale de 2016. Il fut baptisé le T-bird. Littéralement Thunderbird, « l’oiseau du tonnerre. »

Plus prosaïquement « l’oiseau de Trump. » Il est amusant de constater qu’un T-bird était le nom des membres d’un groupe d’hommes gominés dans le film Grease.

Mais revenons à nos moutons. Durant le mandat de Donald Trump, son Boeing 757 personnel immatriculé N757AF a continué pendant un temps à assurer les déplacements professionnels des dirigeants de la Trump Organization. Puis, en 2019 il fut mis en stationnement de longue durée à l’aéroport Newburgh-Stewart in Orange Country New York.

À ce moment, Donald Trump était persuadé qu’il resterait à la Maison-Blanche au cours de ces quatre prochaines années. C’est sans doute pour cette raison, que son avion personnel : Trump Force One n’était plus opérationnel et restait en déshérence sur le parking de l’aéroport de New York.

Preuve que la meilleure volonté, les affirmations les plus véhémentes ne suffisent pas toujours pour conserver le pouvoir. Donc, Donald Trump devra trouver des solutions pour pouvoir se déplacer en avion s’il veut se déplacer à titre personnel à compter du 20 janvier prochain.

Toute l’équipe technique de Donald Trump cherche activement des solutions pour pouvoir trouver rapidement un réacteur Rolls Royce RB211 afin de remettre en état le T-bird.

Nul doute que cette formalité sera effectuée rapidement tant il semble évident que Donald Trump ne peut décemment voyager sur lignes régulières. D’ailleurs, fonctionnent-elles actuellement ? That is the question.
C’est quand même dur de revenir à la réalité de ses propres affaires.

François Teyssier





    1 commentaire pour “Les voyages de Donald Trump également à l’arrêt

    1. Un article de Trump bashing?…rien à voir avec la ligne éditoriale de laquotidienne que j’apprécie particulièrement…Sûrement ies sujets ne manquent pas lorsque l’on sait dans quel état se trouve l’industrie du tourisme! Donc la fois prochaine, du constructif peut-être ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Lufthansa vise encore plus de destinations vers la Chine ?

Pourquoi Lufthansa vise encore plus de destinations vers la Chine ?

2482 vues
23 avril 2024 0

« Nous sommes impatients d’augmenter notre capacité vers la Chine » : a déclaré...

Compagnies aériennes : toutes celles qui ont fait faillite en 2023

Compagnies aériennes : toutes celles qui ont fait faillite en 2023

2946 vues
22 avril 2024 0

Comme le souligne l’excellent Jean-Louis Baroux, le fondateur d’APG, « le principal souci de l’aviation...

Infos du ciel : Ethiopian Airlines, Lufthansa, easyJet, La Compagnie, Volotea, Turkish Airlines, etc.

Infos du ciel : Ethiopian Airlines, Lufthansa, easyJet, La Compagnie, Volotea, Turkish Airlines, etc.

2927 vues
19 avril 2024 0

Devant le Sénat américain, quatre lanceurs d’alerte, dont un ingénieur et des anciens employés...