Les touristes Français reviennent en masse en Écosse


L’année 2022 a marqué le deuxième plus grand nombre de voyages de visiteurs français depuis plus d’une décennie. VisitScotland (l’Agence de tourisme écossais) a salué ces chiffres comme une nouvelle étape dans la reprise significative du tourisme international en Écosse.

Les chiffres de l’enquête sur les visiteurs internationaux (IPS) indiquent qu’en 2022, 267 000 visites ont été effectuées par des touristes français, soit une augmentation d’un cinquième par rapport à 2019 et une baisse de 35 000 seulement par rapport au record atteint en 2018*.

Cela signifie qu’après les États-Unis, la France est le marché touristique international le plus important pour l’Écosse.

En plus d’enregistrer un rebond impressionnant des visites après la pandémie du Covid-19, les chiffres ont révélé que les touristes français restaient plus longtemps et dépensaient plus.

En 2022, les visiteurs français ont contribué à l’économie écossaise à hauteur de 190 millions de livres sterling, soit une augmentation de 41 % par rapport à 2019.

Si plus des deux tiers des voyageurs sont venues pour leurs vacances, plus d’un cinquième sont venus en Écosse pour rendre visite à des amis ou à de la famille.

La levée anticipée des restrictions Covid-19, ainsi que le fort attrait des visiteurs français pour des expériences telles que la faune, la flore et un intérêt croissant pour la nourriture et les boissons écossaises ont été cités comme des raisons potentielles de cette augmentation.

La proximité de l’Écosse avec la France et l’intérêt croissant pour les voyages durables peuvent également avoir contribué à susciter l’intérêt.

La pandémie de Covid-19 et les restrictions de voyage qui en ont découlé ont eu un impact dévastateur sur l’industrie du tourisme et de l’événementiel.

En l’absence de restrictions sur les voyages internationaux l’année dernière, le nombre total de visites en Écosse en provenance de tous les marchés étrangers n’a diminué que de 7 % par rapport à la période pré-pandémique, tandis que les dépenses globales ont augmenté.

Ces chiffres sont publiés alors que Richard Lochhead, ministre écossais des petites entreprises, de l’innovation, du tourisme et du commerce, se trouve en France dans le cadre d’une visite commerciale et d’investissement.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

2469 vues
14 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...

Comment Pékin contrôle les voyages à l’étranger de ses élites

Comment Pékin contrôle les voyages à l’étranger de ses élites

2511 vues
10 juin 2024 0

Selon les dizaines de réglementations officielles accessibles au public et de multiples sources s’exprimant...

Chypre :  du vin au divin entre églises et mosquées, par Benoit Trecom

Chypre : du vin au divin entre églises et mosquées, par Benoit Trecom

2560 vues
4 juin 2024 0

L’île de Chypre est un des lieux fondateurs de l’évangélisation chrétienne, à proximité du...