Les défis futurs du tourisme monténégrin


J’ai dressé hier un tableau flatteur du tourisme monténégrin. Il représente ma perception sincère concernant ce petit pays que j’ai redécouvert lors d’un récent voyage de presse pour La Quotidienne et qui cumule aujourd’hui une belle palette d’avantages touristiques, situation, paysages ou histoire. Une destination en devenir, encore peu connue, mais qui aura, je n’en doute pas, un bel avenir.

Depuis 2006, date son indépendance totale, sa progression est fulgurante. Les autorités du Monténégro ont rapidement assimilé les règles de l’économie de marché, et ils ont opté sur un tourisme de luxe, aux normes de l’hôtellerie occidentale. Les prix, les salaires étant raisonnables, les Monténégrins accueillants, le rapport qualité/prix/plaisir des visiteurs sont réels.

Beaucoup d’habitants tirent directement ou indirectement leurs revenus du tourisme. L’avenir du pays est assez dépendant des chiffres de fréquentation du pays.
La qualité de vie est certaine et les Monténégrins ont eu l’intelligence jusqu’à présent de faire en sorte de préserver leurs paysages en intégrant au mieux l’urbanisme. Espérons que cela puisse durer encore longtemps.

Mais, la Cassandre qui sommeille en moi voit de petits signes relativement insignifiants pour l’instant, mais qui à terme peuvent devenir délicats à gérer et perturber l’équilibre actuel du pays.

La population du Monténégro est de 625 000 personnes, ce qui est peu. Hormis le tourisme, pas, ou peu d’industrie. Pas de richesses naturelles significatives. Le tourisme est un moteur important de l’économie du pays.

Mais de nombreux programmes d’investissements importants sont en cours. Le gouvernement, prévoyant, cherche à améliorer les infrastructures de transport et d’accueil existantes.
Si les routes monténégrines sont de bonne qualité mais, compte tenu de sa géographie montagneuse et tourmentée, un peu comme en Corse, les trajets routiers sont longs et tout le monde sait que les touristes sont des gens pressés.

Alors, aux grands maux, les grands remèdes, le gouvernement a imaginé de grands projets d’autoroutes avec des tunnels, des ouvrages d’art qui nécessitent des moyens importants. Pour raccourcir les temps de trajet entre les différents points touristiques du pays.

Un appel d’offres international a été lancé. Ce sont les Chinois qui l’ont remporté. Leurs travailleurs et techniciens sont arrivés en nombre et avec leur technologie pour réaliser ce projet pharaonique. Le progrès est désormais en marche.

Avec en prime la rénovation et l’agrandissement de l’aéroport de Tivat. Le 2ème aéroport du pays.

Je ne veux pas imaginer un tableau paranoïaque. Mais, il y aura de toute évidence, un prix à payer. Les Chinois auront une tête de pont aux portes de l’Europe. Sans doute, les touristes chinois débarqueront en nombre. Ce qui en soi n’est pas un véritable problème. La maitrise de l’urbanisme sera-t-elle préservée ? Les magnifiques paysages marins de la côte Adriatique ne courent-ils pas le risque d’être détériorés par le béton ? Quoique potentiel, ce risque existe.

J’ose espérer que les autorités monténégrines auront la possibilité de résister aux chants des sirènes chinoises, plus exactement les gérer. Le cas contraire le bel équilibre actuel risquerait de s’écrouler comme un château de cartes. Ce qui serait un beau gâchis.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Geste obscène : un touriste français arrêté à l’aéroport de Singapour

Geste obscène : un touriste français arrêté à l’aéroport de Singapour

1858 vues
18 novembre 2019 0

Si en France, certaines personnes se permettent des écarts de langages ou des gestes...

Nouvelle stratégie touristique en Tunisie : avec ou sans René Trabelsi ?

Nouvelle stratégie touristique en Tunisie : avec ou sans René Trabelsi ?

2028 vues
14 novembre 2019 0

D’après le site d’informations « TunisTribune », René Trabelsi devrait être reconduit à son...

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

1179 vues
13 novembre 2019 0

Les météorologues ont déclaré que plusieurs personnes sont mortes des suites du cyclone tropical...