Les chinois toujours bons pour le Club Med ?


En 2015, le Club Med a été acquis de haute lutte par le groupe Fosun. Et si le patron du Club était lui un fervent partisan d’une acquisition par Fosun, peu d’observateurs croyaient en la capacité des chinois à apporter un nouveau souffle à cette vieille dame française créée en 1950.

Une  histoire de tentes

Peu de gens savent que le Club Med a été créée par un belge, Gérard Blitz. A cette époque, il loua un terrain aux Baléares, installa du matériel de l’armée (tente, matériels de cuisine…) et, dès le premier été, il reçut plus de 2 000 vacanciers. C’est en voulant racheter des tentes que Gérard Blitz rencontrera Gilbert Trigano (à droite sur la photo) qui deviendra très vite co-Directeur général du Club.

Le développement s’accéléra et Gérard Blitz (à gauche sur la photo) passa la main pour s’adonner au yoga et au bouddhisme zen.

Après le départ de Gilbert Trigano en 1993, c’est le fils Serge qui dirigea l’entreprise avec plus ou moins de bonheur.

Le Club Med fût ensuite traversé par de multiples crises et voit passer plusieurs patrons et actionnaires. En 2002, c’est Henri Giscard d’Estaing, fils de l’ancien président de la République française, qui prend les rênes d’un club vieillissant.

Dans les années 2000, plus d’une cinquantaine de villages ont déjà disparu. Mais après 2010, la montée en gamme des villages décidée par HGE commence à porter ses fruits, par contre les bénéfices ne sont toujours pas au rendez-vous … jusqu’à l’arrivée du groupe Fosun.

Le Club Med se redresse et crée de nouveaux clubs

Le groupe a annoncé son intention d’ouvrir 20 emplacements supplémentaires à proximité de grandes villes chinoises d’ici 2020.

Jusqu’à présent, la Chine a prouvé être un marché lucratif pour le Club Med. La société a déjà une station de ski, Beidahu dans la province de Jilin au nord – ouest du pays.

Par ailleurs, quatre autres stations (Yabuli, Guilin, Zhuhai Dong’ Island et Sanya) ont vu le Club Med s’installer. Leur succès en Chine est un des facteurs du retour à la rentabilité du Club Med. Les recettes continuent de progresser dans ce pays. On évoque cependant de nouvelles implantations en Italie, aux États-Unis et en Espagne.

Fosun poursuit son développement dans le tourisme

Malgré un contrôle désormais plus strict de l’état chinois, Fosun qui possède une participation importante chez Thomas Cook, s’intéresse à la Compagnie des Alpes.

Cette société française exploite 11 stations de ski en France et 13 parcs de loisirs et d’attractions touristiques en Europe, y compris le Parc Astérix et le musée Grévin à Paris.

Les touristes chinois sont de plus en plus fans de ski. Le patron de la Compagnie des Alpes aurait indiqué que les conditions économiques et politiques deviennent plus favorables en France depuis l’élection d’Emmanuel Macron.

Fosun a ainsi bon espoir de parvenir à un accord cette année pour détenir une participation dans la Compagnie des Alpes. A suivre !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Turquoise TO marche sur l’eau

Turquoise TO marche sur l’eau

1366 vues
10 juillet 2019 0

Turquoise TO Tour-opérateur spécialiste du voyage sur-mesure dans les îles a réalisé en 2018...

Playmobil joue le jeu avec Jet tours

Playmobil joue le jeu avec Jet tours

1314 vues
5 juillet 2019 0

C’est une première mondiale : Playmobil prend vie et débarque au cinéma le 7...

Déjà 20 millions de passagers pour MSC Croisières

Déjà 20 millions de passagers pour MSC Croisières

1313 vues
4 juillet 2019 0

MSC Croisières a célébré ce week-end une étape clé de son histoire, en accueillant...