Le tourisme azuréen en panne


Sur la Côte d’Azur, le tourisme est encore plus malade qu’au printemps 2020 :  Pas de reprise en vue comme cela avait été espérée il y a quelques mois.

Ainsi le taux d’occupation des hôtels sur la Côte d’azur était de 20 % en mars dernier soit une augmentation de 3% par rapport à mars 2020. Pire 8 % de chambres sont réservées en mai soit moins que le taux de réservation de février. Des indicateurs très mauvais qui commencent à alerter les professionnels.

D’autant que les évènements emblématiques en mai avec le festival du film à Cannes ou le Grand Prix de Monaco sont, soit reportés ou réduit à leur plus simple expression.

Une enquête réalisée par l’Observatoire du Tourisme du CRT Côte d’Azur France en collaboration avec MKG Consulting font état d’une situation extrêmement préoccupante.

On observe une vague d’annulations qui est supérieure aux nouvelles réservations pour les mois à venir.

Pour juin, seules 12 % des chambres sont réservées, en recul de 3 points.

Pour David Lisnard, président du CRT Côte d’Azur et maire de Cannes : «Ces tendances négatives sont insupportables et traduisent le manque de visibilité pour toute la profession et pour les clientèles touristiques, ce qui paralyse la reprise économique du secteur.

Il est temps d’offrir la visibilité fondamentale au secteur, seule et unique clé de sa relance et de la reconstitution de l’écosystème touristique« .

Le message sera-t-il entendu ?

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

Pourquoi le tourisme en Algérie reste toujours à découvrir

1912 vues
11 mai 2021 0

Il y a deux ans, beaucoup de tour opérateurs avaient le sourire aux lèvres...

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1436 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

1387 vues
6 mai 2021 0

Le coût élevé des tests PCR représente un obstacle presque insurmontable à la réactivation...