Le ton monte entre Travel Europe et Plus Belle l’Europe


Les relations se tendent entre le tour opérateur autrichien Travel Europe et le voyagiste français, toujours en redressement judiciaire, Plus Belle l’Europe. La Quotidienne s’est fait l’écho la semaine dernière du communiqué de presse de Travel Europe ainsi que de la réponse du dirigeant de Plus belle l’Europe, Frédéric de Fournoux. Hier la tension est encore montée d’un cran suite à la publication d’un article paru chez l’un de nos confrères. Nous publions ci-après le courrier reçu à la rédaction:

« Dans un article paru le mardi 24 février dans l’Écho Touristique, monsieur de Fournoux, dirigeant de Plus Belle l’Europe, déclare « Aucun des associés ou dirigeants de Plus Belle l’Europe n’a jamais été contacté, approché ni n’a débuté le moindre pourparler de reprise avec son concurrent Travel Europe que ce soit avant ou après le redressement judiciaire.»
Bien que nous ne voulions pas polémiquer, monsieur de Fournoux nous oblige à sortir de notre réserve compte tenu des propos non-conformes à la réalité qu’il tient.
En effet, contrairement à ce qu’affirme monsieur de Fournoux, nous avons été « contactés » et « approchés », par le cabinet spécialisé « PricewaterhouseCoopers Private limited » pour la reprise de Plus Belle l’Europe. Nous avons réalisé un audit de cette société et c’est à la suite de cette opération que nous avons décidé de ne pas donner suite à cette proposition de reprise faite par monsieur de Fournoux, considérant que le modèle économique ne correspondait pas à nos méthodes de gestion.

Nous ne saisissons pas très bien l’objectif que poursuit monsieur de Fournoux.
En effet, interrogés par plusieurs personnes à la suite du redressement judiciaire de Plus Belle l’Europe, et afin de mettre les choses au clair, nous avions tenu à apporter ces précisions pour que nos clients sachent que nous n’étions pas intéressés par son rachat. Ce communiqué ne comportait aucune attaque contre cette société en difficulté ni contre ses dirigeants.

Monsieur de Fournoux, dans son interview, parle aussi de moyens « déloyaux » de la part de Travel Europe, nous n’en voyons aucun. En revanche, nous lui rappelons son slogan « Il y a moins bien, mais c’est plus cher »…
Bien entendu, nous mettons à disposition la lettre de sollicitation du cabinet Pricewaterhouse nous proposant la reprise de Plus Belle l’Europe« .

Anton et Helmut Gschwentner, actionnaires et dirigeants du groupe Travel Europe/Visit Europe





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1325 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...

Salaün là-haut dans le Finistère

Salaün là-haut dans le Finistère

9039 vues
2 juillet 2020 0

Le Tour-Opérateur breton Salaün Holidays et la compagnie Finist’Air, qui a récemment rejoint le...

Travel Europe présente la Croatie « post-corona » en vidéo

Travel Europe présente la Croatie « post-corona » en vidéo

1753 vues
29 juin 2020 0

Destination phare de Travel Europe, la Croatie atteint peu à peu un retour à...