Le Tombeau de Toutankhamon remonté pour durer


A Louxor, une réplique du tombeau accueille désormais ses premiers visiteurs depuis le 1er mai 2014.

Qui n’a jamais rêvé de percer les mystères de l’Egypte Antique, de se glisser dans la peau d’un archéologue pour explorer des tombeaux de pharaons ? Le rêve devient réalité ce printemps avec l’ouverture au public de la réplique du tombeau de Toutankhamon  !

Situé à Louxor, le bâtiment est enterré à l’entrée de la Vallée de Rois et accueille les passionnés d’histoire égyptienne.

Construit par la société Factum Arte de Madrid, cette copie est le modèle le plus exact réalisé à ce jour à grande échelle. Il est le fruit de nombreuses années de travail et est devenu le symbole d’une approche plus responsable de la gestion du patrimoine archéologique et de l’utilisation d’une technologie sophistiquée pour promouvoir un tourisme durable.

La réalisation de ce projet est en partie due au développement de technologie 3D permettant d’enregistrer toutes les dimensions du tombeau.

Ce modèle n’est que le premier d’une belle série qui comprendra la création de répliques des tombeaux de Seti I et de Nefertari, actuellement fermés au public. Il a été créé avec le soutien du Ministère du Tourisme et du Ministère des Antiquités égyptiens, mais aussi de l’Union Européenne.

Le Tombeau de Toutankhamon été resté caché pendant plus de 3000 ans mais depuis sa découverte en 1922, il s’est beaucoup détérioré, principalement parce qu’il n’avait évidemment pas été conçu pour accueillir un grand nombre de visiteurs chaque jour.

En 2011, la Conseil Suprême des Antiquités avait annoncé la fermeture du tombeau au public pour mieux la conserver. Cette réplique entre dans le cadre d’un programme de protection des tombeaux de la Nécropole de Thèbes qui sont inaccessibles aux visiteurs ou qui auraient besoin d’être fermées pour être conservées pour les futures générations.

Cette copie du Tombeau de Toutankhamon permettra aux visiteurs de connaître son histoire depuis sa découverte, encouragera la préservation du site et positionnera le Ministère des Antiquités comme un précurseur dans l’utilisation de haute technologie pour contrôler l’évolution du tombeau original.

L’ouverture de cette réplique permettra également de créer de nombreux emplois à Louxor.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Eurostar se bat pour sa survie

Comment Eurostar se bat pour sa survie

1088 vues
27 novembre 2020 0

Eurostar n’apprécie visiblement pas le nouveau programme de soutien gouvernemental pour les aéroports du...

Bonhomme devrait être là, pour la plus grande joie des touristes

Bonhomme devrait être là, pour la plus grande joie des touristes

1777 vues
26 novembre 2020 0

Pendant un peu plus de deux semaines, le palais de glace éphémère de Bonhomme,...

La République dominicaine se met à la Techno

La République dominicaine se met à la Techno

1151 vues
25 novembre 2020 0

À partir du 29 novembre, la République Dominicaine mettra en place un nouveau formulaire...