Le Seto sur le bon tempo


Parmi les sujets majeurs qui ont animé le 10ème forum du Syndicat des Tour opérateurs (Seto) à Deauville, mercredi et jeudi dernier, le débat sur la NDC ainsi que les problématiques de Sur tourisme (saturation des monuments et des lieux touristiques par l’afflux peu ou pas contrôlé) ont passionné les auditeurs. René Marc Chikli le président du syndicat avait de quoi se réjouir. Les voyagistes sont impliqués dans une large réflexion constructive sur leur avenir et les excellents résultats de l’année 2018 leur laisse à l’heure actuelle augurer du meilleur.

« La NDC est la norme qui va conditionner les nouveaux modèles économique » a t-il rappelé en conclusion de l’excellente présentation de Philippe Chérèque, l’un des fondateurs du GDS Amadeus en 1987, actuel dirigeant d’American Express.
« Les agences de voyages devront évoluer et apporter plus de valeur ajoutée au client final. Rien de majeur ne se passera au niveau technologique dans les 2 ans qui viennent. Elles ont donc le temps de se mettre à niveau« .

Les voyagistes présents au Forum ont donc acté de la nécessité de coller au plus près des attentes des clients avec de la personnalisation pour les offres, des tarifs justifiés et une batterie de services additionnels source de différenciation et de marges.

Une année 2018 record

Malgré les nombreux évènements (ouragans Irma et Maria, les grèves dans les transports aériens/terrestres, les risques sismiques et incendies entre autres), le volume d’affaires des tour opérateurs du 1er novembre 2017 au 30 octobre 2018 aura permis de réaliser un excellent exercice du point de vue financier (« la meilleure décennie depuis longtemps » selon René Marc Chikli).

Le volume d’affaires de la période s’établit à 4 965 M€ en hausse de +5,5 % par rapport à N-1. Au global, la recette unitaire moyenne (RU) s’est établie (voyages à forfait & vols secs) à 833 € (+3,4 %).

Au global sur la période du 1/11/2017 au 31/10/2018, les tour-opérateurs ont fait voyager 5 958 675 clients soit une hausse de +2,0 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Cela se traduit notamment par un bon maintien des destinations qui fonctionnaient déjà et un retour des grandes destinations qui portaient l’activité avant les printemps arabes.
• Très belles performances du Moyen Courrier :
– Les bonnes performances des destinations de l’Afrique du Nord & Moyen Orient (Maroc, Tunisie, Egypte) se confirment
– Malgré des problèmes de capacités sur la très haute saison, la plupart des grandes destinations de l’Europe de Sud (Espagne, Portugal) poursuivent leur croissance.

• Croissance du Long Courrier :
– Une croissance soutenue pour les destinations de l’Amérique du Nord et Asie.
– Les Caraïbes n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’activité d’avant le passage des ouragans Irma et Maria.

Un Hiver 2018-19 sur la bonne lancée

Après une très belle année 2018, les prises de commandes de la saison Hiver 2018-2019, engagée à fin novembre pour environ 50 % du résultat escompté, se présentent de façon positive sur toutes les zones géographiques (+9,3 % en trafic) : Moyen Courrier : + 10 %, Long Courrier : +5 % et  France : +21 %.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Covid-19 : une ordonnance salutaire pour le tourisme français

Covid-19 : une ordonnance salutaire pour le tourisme français

2124 vues
26 mars 2020 0

Les professionnels du tourisme (SETO/EDV) se félicitent de la publication hier de l’ordonnance conciliant...

Fin et succès pour les rapatriements de touristes chez Top of Travel

Fin et succès pour les rapatriements de touristes chez Top of Travel

1260 vues
24 mars 2020 0

« Nous tenons à vous informer que vendredi 20 mars vers 23H sont rentrés nos...

Hurtigruten suspend toutes ses opérations

Hurtigruten suspend toutes ses opérations

927 vues
19 mars 2020 0

En réponse à l’épidémie mondiale de coronavirus, Hurtigruten arrêtera volontairementses opérations d’un pôle à...