Le Royaume de Bahreïn, une civilisation d’exception


Le Royaume de Bahreïn présente des traces d’occupation humaines depuis l’Antiquité. Il constitue un centre civilisationnel d’exception dont la prospérité était fondée sur la captation d’immenses réservoirs aquifères d’eau douce qui lui valent son nom (Bahreïn, en arabe : deux mers) et sur une position stratégique le long des longues routes commerciales du Golfe, à la croisée des routes maritimes reliant le Proche-Orient au sous-continent indien.

La Mémoire des civilisations

Le voyage commence 3000 ans avant J.C avec les premières traces d’occupation humaine. L’île de Bahreïn s’appelait alors Dilmun. Des fouilles archéologiques ont permis de découvrir un véritable trésor : un ensemble funéraire de plus de 11,774 tombes appelés tumuli, réparties sur un total de 21 sites archéologiques localisés dans la partie ouest de Barheïn et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2019.

La culture de Dilmun occupe une place primordiale à Bahreïn, à la fois dans le paysage, mais aussi dans l’inconscient des habitants d’aujourd’hui, locaux ou expatriés : tous connaissent les fameux « champs de tumuli » qui, suivant leur localisation, peuvent servir de promenade, d’aire de jeu des enfants, de lieu d’excursion scolaire ou touristique.

Musée National de Bahreïn

L’un des premiers musées de ce type dans la région, l’exceptionnel Musée National de Bahreïn a ouvert ses portes en 1988, juste au bord de la mer à Manama, la capitale. Le bâtiment contemporain avec sa façade en travertin et sa cour spectaculaire sert de toile de fond parfaite à l’exposition permanente décrivant la longue histoire de l’île. De riches salles d’exposition présentent les coutumes, traditions locales, l’habitat et l’artisanat illustrant l’histoire qui a forgé la culture Bahreïni.

Grande Mosquée Ahmed Al Fateh et musée du Coran : les joyaux de l’Islam

Dernière étape spirituelle et artistique de ce voyage passionnant. Que serait Bahreïn sans la splendeur de son architecture Islamique ? Le tour d’horizon des sites culturels de l’île nous emmène inévitablement à la Grande Mosquée Ahmed Al Fateh, l’une des plus grandes mosquées au monde.

Visualisez un lieu où se concentre le savoir-faire des meilleurs artisans Bahreïnis qui travaillent les matériaux les plus nobles au monde : marbre d’Italie, lustres autrichiens, bois de tecks indiens… Un véritable chef d’œuvre architectural chargé de spiritualité.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Eurostar se bat pour sa survie

Comment Eurostar se bat pour sa survie

1075 vues
27 novembre 2020 0

Eurostar n’apprécie visiblement pas le nouveau programme de soutien gouvernemental pour les aéroports du...

Bonhomme devrait être là, pour la plus grande joie des touristes

Bonhomme devrait être là, pour la plus grande joie des touristes

1750 vues
26 novembre 2020 0

Pendant un peu plus de deux semaines, le palais de glace éphémère de Bonhomme,...

La République dominicaine se met à la Techno

La République dominicaine se met à la Techno

1148 vues
25 novembre 2020 0

À partir du 29 novembre, la République Dominicaine mettra en place un nouveau formulaire...