Le rapatriement des voyageurs terminé, Thomas Cook France travaille désormais à sa reprise


Les 10 000 clients de l’entité française ont été rapatriés. Grâce aux mécanismes mis en place en France avec la garantie APST, tous les clients qui en ont eu besoin ont bénéficié de cette protection. Thomas Cook France fait un point d’étape sur sa situation actuelle et ses perspectives. A sa demande, l’entité française a été placée sous la protection du Tribunal de Commerce pour trouver des solutions de reprise indépendantes du groupe

La faillite du Groupe britannique a gelé le financement de la société française dont la trésorerie était centralisée au niveau de la maison mère.
Thomas Cook France a donc été contrainte de demander la protection du tribunal de commerce (redressement judiciaire), pour assurer la continuité de l’activité et disposer du temps nécessaire pour trouver un investisseur ou un repreneur avec une solution qui préserve au mieux les intérêts de ses 780 collaborateurs, de ses clients, et de ses partenaires.

Thomas Cook France suscite l’intérêt de plusieurs repreneurs dont certains s’étaient déjà manifestés avant la mise en redressement. Les négociations sont en cours. La prochaine étape est l’audience pour examen des offres de reprise fixée au 5 novembre.

A noter que les franchisés ne sont pas concernés par le redressement judiciaire et continuent leur activité de façon indépendante, avec leur licence d’agent de voyages et leur garantie financière (dont APST).

Les atouts de Thomas Cook France, leader sur le marché du tour operating et de la distribution de voyages

Thomas Cook France – avec Jet tours, son tour opérateur – affiche à fin septembre 2019 un volume d’affaires brut consolidé de 750M€ (380M€ pour les activités distribution et 370M€ pour le tour operating).

Thomas Cook France bénéficie d’une position de leader sur son secteur avec un réseau de 174 agences de voyages réparties sur tout le territoire français sur des emplacements premium, ainsi que 247 agences sous contrat de franchise ou d’affiliation et 3 000 agences tierces partenaires.

Thomas Cook France est l’un des rares acteurs à posséder une forte présence à la fois sur l’activité de tour operating (via Jet tours, le plus premium des tour operateurs généralistes) et celle de la distribution (+4% de croissance cette année avec une offre de plus de 200 destinations à l’international). Jet tours affiche aussi ces dernières années une croissance de son volume d’affaires (+13 % en 2018).

« Thomas Cook France est une machine de guerre, une fois délestée des contraintes et des redevances de la maison-mère sur la filiale française (à hauteur de 10 à 15 M€ par an). Sur un plan opérationnel, l’entité française bénéficie d’un réseau de partenaires international unique et présente dans son portefeuille produits de nombreux clubs premium très prisés par la clientèle. Nous affichons des taux de satisfaction exceptionnels (Net Promoter Score en distribution de 85) et des taux de réclamation très faibles (environ 2 %) grâce à un personnel très expérimenté, que je remercie pour la mobilisation continue malgré les difficultés que nous traversons », explique Nicolas Delord, Président de Thomas Cook France et de Jet tours.

Thomas Cook France compte également une large base de données de près de 2,3 millions de clients dont la gestion est omnicanale entre le web, les réseaux sociaux et les points de vente physique.

L’entreprise a en effet opéré une transformation digitale importante ces dernières années : technologie Orchestra et nouveau site web BtoB ultra réactif pour faciliter les réservations.

Une activité réduite en attendant la reprise, mais un accompagnement continu des clients ayant réservé des voyages ou prêts à partir

Du fait de l’activation de la garantie APST, la licence d’agent de voyages a été suspendue et Thomas Cook France ne peut pas vendre de voyages actuellement. Dans l’attente de la prochaine audience, tout continue d’être mis en œuvre pour satisfaire les clients.

« Contrairement à ce qui a pu être dit, aucun billet n’a été bloqué par Thomas Cook France » précise Nicolas Delord.

Les clients Jet tours qui le souhaitent ont à tout moment la possibilité d’annuler leur voyage sans frais pour des départs jusqu’au 1er décembre. Si le client souhaite maintenir son voyage après cette date, toutes les dispositions seront prises pour qu’il soit honoré une fois la société reprise.

« Quant aux agences tierces qui ont vendu des voyages Jet tours, elles disposent des acomptes des clients afin de pouvoir les rembourser ou leur proposer un autre voyage. Par ailleurs concernant le réseau de franchisés, il est à noter qu’aucun des fonds habituellement centralisés par Thomas Cook pour règlement des fournisseurs n’a été retenu au détriment de ceux-ci. Les franchisés sont donc en capacité de régler les fournisseurs directement. », ajoute Nicolas Delord.

Des équipes mobilisées et soudées autour de l’entreprise et des perspectives de reprise

Dans une période où l’activité commerciale est réduite, il a été demandé aux salariés de prendre leurs congés payés et leurs RTT, en attendant les conclusions du Tribunal. Ainsi, les salariés n’ont subi aucune perte de salaire.

« Nous attendons la décision du Tribunal avec confiance. Tout est mis en œuvre pour sortir de cette situation et trouver des solutions de reprise des activités de l’entreprise, favorisées par la qualité et l’engagement de son personnel » ajoute Nicolas Delord.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment aujourd’hui à 14h30, Thomas Cook France joue son avenir

Comment aujourd’hui à 14h30, Thomas Cook France joue son avenir

1693 vues
19 novembre 2019 0

A la suite de la remise des offres améliorées jeudi 14 novembre, un regroupement...

L’ APST doit tout changer désormais

L’ APST doit tout changer désormais

1409 vues
13 novembre 2019 0

Le Conseil d’Administration de l’ APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) réuni, le...

Manor boucle avec succès son congrès de Monaco

Manor boucle avec succès son congrès de Monaco

1817 vues
12 novembre 2019 0

Le 26ème congrès du réseau Manor à Monaco, du 9 au 11 novembre dernier,...