Le poids du tourisme proportionnel au poids du voyageur ?


Mon premier travail était à Air France. C’était il y a bien longtemps. Parmi les nombreuses prérogatives, de l’ agent d’escale que j’étais, figuraient le calcul du devis de poids des passagers et le centrage de chaque appareil en partance. Pour éviter de déséquilibrer l’avion en cours de vol.

Concrètement, il fallait évaluer le poids moyen de chaque passager. Un homme pesait forfaitairement 75 kilos et une femme 50. Fort de ce précieux renseignement, les passagers étaient répartis par zones pour centrer l’avion. C’était la préhistoire de l’aviation commerciale.

Depuis, le temps a passé, les avions sont devenus de plus en plus grands, de plus en plus puissants et l’aviation commerciale a oublié la pratique du devis de poids et du centrage.

Mais en cette période de grand bond en arrière, les États unis envisagent de remettre à la mode cette pratique d’un autre siècle. La FAA (Federal Aviation Administration.) La principale raison semble être que le poids moyen de la population américaine a considérablement évolué depuis un demi-siècle. Sans doute à cause du junk food qui sévit là-bas… et ailleurs.

US Airlines, le bien nommé a dégainé le premier, pour des raisons sécuritaires, respect formulaire Advisory Circular 120-27, preuve que le jacobinisme existe ailleurs qu’en France les compagnies devront peser les passagers avant l’embarquement.

Comme tout doit être plus sophistiqué de nos jours. Plutôt que d’augmenter globalement les barèmes de poids moyen des voyageurs par sexe, on va pondérer les poids des voyageurs par route, car certaines régions américaines ont des habitudes alimentaires différentes les unes des autres.

Le type d’appareil sera également pris en compte, ce qui est tout à fait normal. Ou prendre en compte la saison du transport. C’est vrai que la tenue vestimentaire est différente en Alaska l’hiver que celle de la Floride l’été.

Simple suggestion de ma part, pourquoi ne pas tenir compte de l’appartenance politique des
Américains : les « red necks* », partisans de Donald Trump mangent sans doute plus de hamburgers et
boivent plus de bière que les « soy boys** » californiens.

Les lobbies et autres comités de défense des minorités agissantes vont sans doute monter au créneau et crier à la discrimination des obèses à moins que ce soit l’inverse. Bref, comme on dit là-bas « wait and see. »

En résumé, le particularisme a encore de beaux jours devant lui.
Pour l’instant, on va se contenter de surveiller 15 % du trafic régulier, et de peser ou demander leur poids aux passagers volontaires. Mais des contrôles de poids aléatoires seront effectués.

Sous réserve que ce ne soit pas la personne suivante dans la file d’attente !

Toute cette procédure devra être faite discrètement pour préserver l’intimité des passagers, mais sous la surveillance d’un personnel qualifié, dans les casinos et ailleurs on parle de physionomistes. Je vous l’ai dit, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

C’est certainement ce qui risque de préfigurer le transport aérien de demain.

François Teyssier

*Red neck : littéralement « nuque rouge. » Terme populaire et péjoratif anglais désignant un stéréotype
d’euraméricains travaillant dans un milieu campagnard. Et, par extension de travailleurs issus des classes populaires.

**Soy boy : littéralement « homme soja. » Terme tout aussi péjoratif décrivant les personnes urbaines et
branchées jugées moins viriles par les premiers. Le plus souvent, ils travaillent dans les métiers des services (le soja qu’ils sont supposés apprécier contient des œstrogènes.) On parle également de metrosexuel.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous … et faites vous vacciner vite !!!

Bonnes vacances à tous … et faites vous vacciner vite !!!

3708 vues
15 juillet 2021 2

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Tourisme spatial : comment Branson a gagné son pari contre Jeff Bezos

Tourisme spatial : comment Branson a gagné son pari contre Jeff Bezos

2524 vues
13 juillet 2021 0

Le célèbre milliardaire anglais Richard Branson a rejoint l’espace, dimanche 11 juillet dernier, à...

Des salariés d’ Aéroport De Paris au bord de la crise de nerfs

Des salariés d’ Aéroport De Paris au bord de la crise de nerfs

10070 vues
12 juillet 2021 5

Aéroports de Paris traverse en ce moment la plus grande crise de son histoire....