Le Népal frappé en plein coeur


Un puissant séisme de magnitude 7,9 a dévasté samedi le Népal, selon l’Institut américain de géophysique (USGS), et de fortes secousses ont été ressenties dans tout le pays himalayen et dans certaines régions d’Inde.

Ce gigantesque tremblement de terre a eu lieu à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou, où des murs se sont effondrés et des familles se sont précipitées à l’extérieur des habitations, selon les médias locaux.

Environ 2 000 ressortissants Français sont actuellement présents au Népal. Parmi eux, 1 000 personnes ont d’ores et déjà été localisées et six sont blessées, a expliquéé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal.

La magnitude du séisme initialement évaluée à 7,5 a été ensuite revue à la hausse à 7,9, avec une profondeur de 15 km, selon l’USGS. Le tremblement de terre a frappé à 68 km à l’est de la ville touristique de Pokhara.

Le Quai d’Orsay a expliqué être toujours à la recherche de 669 personnes, « tous les Français présents sur place ne se sont pas forcément signalés auprès des autorités ».

Le ministère a en outre annoncé qu’une première équipe, composée de membres de la Sécurité civile, de pompiers et d’agents du ministère partait ce dimanche soir avec du matériel et un médecin pour évaluer les besoins sur place.

Le porte-parole de la police népalaise, Kamal Singh Ban, a affirmé que déjà 1 953 personnes ont été tuées au Népal. En Inde, les autorités ont fait état de 53 morts et dix-sept personnes au Tibet, selon la presse officielle chinoise.

C’est le plus fort séisme en 80 ans au Népal, à Katmandou et dans le centre du pays avec l’Inde, le Bangladesh et le Tibet également touchés.

Les Etats-Unis ont annoncé l’envoi d’équipes de secours et le déblocage d’une première enveloppe d’un million de dollars.
Dans toute la région – Sri Lanka, Pakistan, Japon – ainsi qu’en Nouvelle-Zélande et en Australie, les autorités ont proposé leur aide.

Au camp de base de l’Everest, les hélicoptères ont commencé dimanche matin à atterrir pour secourir les victimes de l’avalanche qui a fait au moins 14 morts.

La catastrophe a également ravagé un patrimoine historique unique au monde notamment plusieurs lieux historiques de la ville capitale de Katmandou dont le Durban Square (sorte de place royale), cœur politique et religieux du pays, classé au patrimoine mondiale de l’Unesco.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

1490 vues
21 octobre 2020 1

L’histoire de cette compagnie est pour le moins compliquée. Il faudrait la plume d’un...

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

2725 vues
20 octobre 2020 0

Un groupe de passagers va bientôt s’envoler de Grande-Bretagne vers les États-Unis en utilisant...

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

1649 vues
19 octobre 2020 0

Le secrétaire britannique aux Transports, Grant Shapps, a sonné l’alarme la semaine dernière lors...