Le marché de la distribution des voyages en Espagne en pleine ébullition


Nous avions déjà évoqué la distribution en Espagne (https://www.laquotidienne.fr/comment-la-distribution-des-voyages-en-france-ou-en-espagne-est-en-plein-essor/ ), et même de Wamos (https://www.laquotidienne.fr/comment-les-espagnols-ont-sauve-thomas-cook-belgique/ ). Nous en reparlons aujourd’hui car un évènement important pourrait survenir…

Le premier réseau d’agences de voyage pourrait être vendu

Viaje El Corte Inglès est un réseau de 496 agences en Espagne, 22 au Portugal et 107 dans plusieurs pays d’Amérique Latine.
Pour ceux qui ne le sauraient pas, le réseau d’agences est principalement situé dans les grands magasins El Corte Inglès… le plus grand groupe de grands magasins en Europe !

La faillite de Thomas Cook aurait eu un impact sur cette décision

Le conseil d’administration étudie la vente de Viajes El Corte Inglés depuis avant l’été. Mais après la faillite de Thomas Cook aurait suscité des doutes auprès des 11 membres du conseil d’administration du groupe. Plusieurs membres sont en faveur d’une action aussi rapide que possible, en raison de l’évolution de la distribution de voyage. Par ailleurs El Corte Inglès voudrait alléger ses dettes.

Le groupe souhaite créer une filiale immobilière

Selon le media espagnol « El Confidencial », le groupe étudie la possibilité de créer une société immobilière afin de rentabiliser ses actifs, ainsi qu’une société d’énergie renouvelable.

Il est désormais courant que les grands magasins louent des corners ou des boutiques dans leurs propres magasins. Donc El Corte Inglès, facturerait un loyer pour les agences situées dans ses centres commerciaux. Une formule sûrement plus rentable que la simple vente de voyages !

Viajes El Corte Inglès est rentable

Viajes El Corte Inglés a réalisé un chiffre d’affaires de 2, 722 milliards d’euros en 2018, en croissance de 4,9 %. En outre, elle a dégagé un bénéfice brut d’exploitation de 48,08 millions d’euros et un résultat net de 33,49 millions d’euros (+ 18%).

Il s’agit du premier réseau d’agences en Espagne

Les concurrents veulent grandir en rachetant ou en fusionnant Il convient de noter que Globalia et le groupe Barceló ont repris les négociations en vue d’une fusion de leurs divisions de voyages afin de créer un géant du tourisme espagnol.

L’opération comprend la fusion de Halcón et Travelplan, agence de voyages et tour opérateur de Globalia, avec Ávoris, la division de voyages de Barceló. On a vu récemment le groupe Wamos acquérir des agences Thomas Cook en Belgique et en France.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Expedia en plein dans la tourmente

Expedia en plein dans la tourmente

1472 vues
6 décembre 2019 0

Mark Okerstrom, le président opérationnel du groupe Expedia, et Alan Pickerill, le Directeur financier...

Déjà un million de voix contre la privatisation d’ Aéroports de Paris

Déjà un million de voix contre la privatisation d’ Aéroports de Paris

1160 vues
5 décembre 2019 0

Le Conseil constitutionnel a enregistré hier au 4 décembre 1 000 500 signatures en...

Les Seychelles à la reconquête des touristes Français

Les Seychelles à la reconquête des touristes Français

1691 vues
4 décembre 2019 0

Pour la deuxième année consécutive, les Français ne sont plus les premiers touristes aux...