Le Limousin attire ses touristes avec le Brive festival


Brive Festival a su grandir en 10 années sans perdre de vue sa vocation première : fédérer les brivistes et les touristes autour d’un événement à l’esprit convivial.
Au travers d’une programmation sans cesse étoffée et variée, le festival est devenu incontournable dans la région Limousin.

Pour cette 10ème édition, Brive Festival se tiendra du 19 juillet au 3 août 2013.

Pour commencer le festival, trois soirées avec des artistes phares de la scène nationale et internationale : IAM, BB Brunes, Tal, Olivia Ruiz, Christophe Maé, Tété, Bigflo & Oli, GiedRé et Saule.

Le festival se poursuivra ensuite durant 13 jours et proposera une trentaine de concerts gratuits mettant aussi bien en avant la scène locale que les musiques actuelles ou les musiques du monde.

Durant cette quinzaine, des animations sportives et des apéros-concerts se dérouleront sur la plage de Brive Festival, puisqu’à cette occasion 800 tonnes de sable seront déversées au cœur de la ville.

Une dimension festivalière avec des têtes d’affiches durant 3 jours

Lancé au départ comme une simple animation estivale, le festival a prit de l’ampleur au cours de ces 10 années.
Le Directeur de l’Office de Tourisme de Brive – M. Stéphane Canarias – qui est à l’origine de ce projet déclare : « La volonté de ce festival est d’animer la saison touristique de la région. Pour en faire un événement majeur, nous avons étendu la gratuité et ajouté une semaine supplémentaire dès 2008 afin de toucher un public plus large. Nous proposons également une programmation éclectique afin de s’adapter à tous les goûts et tous les âges« .

Le festival qui s’adressait au départ à la population locale, a su attirer un public au-delà de la région Limousin : si 59 % des festivaliers sont Corréziens, 19,5 % proviennent de départements limitrophes (87, 24, 46) et 21,5 % passent au moins une nuit sur la destination à cette occasion.

« Lors de l’édition 2012, 40% des festivaliers ont fait 100 km pour venir et plus de 20 % ont fait 200 km et provenaient de villes comme Bordeaux et Toulouse. » a ajouté Stéphane Canarias.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Qui veut la peau de Thomas Cook/Jet tours ?

Qui veut la peau de Thomas Cook/Jet tours ?

3002 vues
20 septembre 2019 0

Selon des informations non officiellement confirmées pour l’instant, un réseau français d’agences de voyages...

Pourquoi Paris perd des places au classement des villes les plus agréables au monde ?

Pourquoi Paris perd des places au classement des villes les plus agréables au monde ?

1811 vues
19 septembre 2019 0

Si Paris n’est pas dans le Top 20 des villes les plus habitables au...

La Table de La Quotidienne fait le bilan du Tourisme de cet été (Vidéo)

La Table de La Quotidienne fait le bilan du Tourisme de cet été (Vidéo)

1294 vues
18 septembre 2019 1

2019 restera t-il comme un grand cru en matière de Tourisme ? Quelles sont...