Le Japon grand ouvert enfin


Le premier ministre japonais, Fumio Kishida, vient d’annoncer le retour de l’exemption de visa pour les touristes européens en voyage de moins de 3 mois, pour les arrivées au Japon à partir du 11 octobre prochain. Cette exemption de visa avait été suspendue depuis mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

L’obligation de faire appel aux services d’un tour-opérateur et d’obtenir une pré-autorisation ERFS sera aussi supprimée. Le quota d’entrée de 50.000 visiteurs par jour sera également levé.

Les dernières modalités de voyage liées au Covid n’ayant pas encore été précisées à l’heure où nous écrivons ces lignes, il est possible que l’obligation d’être vacciné contre le Covid avec trois doses soit maintenue.

Néanmoins, à partir du 11 octobre, les visiteurs seront autorisés pour la première fois en deux ans et demi alors que le pays assouplit ses règles d’entrée strictes imposées par la pandémie de Covid-19.

Un drame national

Le Japon a souffert plus que la plupart des autres pays asiatiques, a expliqué le premier ministre, au cours de la période du coronavirus, « le flux normalement prospère de marchandises, de commerce et de personnes visitant le pays s’étant presque arrêté, affaiblissant le yen et, par la suite, l’économie du pays dans son ensemble« .

Contrairement à son proche voisin la Chine, le Japon n’a jamais imposé de confinement strict, mais a géré la pandémie en cadenassant ses frontières. 

A égalité avec les Etats Unis

Cette annonce, cependant, semble être la dernière étape de la réouverture complète du pays, le Premier ministre Kishida déclarant que «le Japon assouplira les mesures de contrôle aux frontières pour être à égalité avec les États-Unis , ainsi que pour reprendre les voyages sans visa et les voyages individuels.

Alors que sur les moteurs de recherches de vols vers le Japon, la demande explose, le tourisme au pays du soleil levant gagne en popularité à mesure que la réouverture progressive se poursuit.

Les analystes s’attendent à un pic presque immédiat, avec une demande de voyages muselée depuis près de trois ans dans un pays populaire auprès des touristes du monde entier.

La gestion de la crise par le Japon a été efficace, avec 42 600 décès au total – un chiffre bien inférieur à celui de pays comparables – et plus de 90 % de ses plus de 65 ans ayant reçu trois doses de vaccin.

Bien que le port du masque ne soit pas obligatoire, il était courant avant même la pandémie et se voit encore dans de nombreux lieux publics.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le tourisme chinois en cavale au Japon ?

Le tourisme chinois en cavale au Japon ?

2477 vues
2 décembre 2022 0

Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma , vit à Tokyo depuis près de six mois...

A New York, fin de la grande vadrouille touristique de Smells

A New York, fin de la grande vadrouille touristique de Smells

2217 vues
29 novembre 2022 0

A l’aéroport de New York John F. Kennedy, c’était un mercredi comme les autres....

Le tourisme grec toujours au rendez-vous

Le tourisme grec toujours au rendez-vous

2330 vues
28 novembre 2022 0

Lors des interviews exclusives et des rencontres que La Quotidienne a pu avoir récemment...