Le Carnaval de Nice nous refait encore son cinéma


Le 135e Carnaval de Nice est programmé du 16 février au 2 mars sur le thème du cinéma. Avec les fêtes du Citron à Menton, le Carnaval de Nice contribue à alimenter l’activité touristique de la Côte d’Azur en ce mois de février. Plusieurs centaines de milliers de visiteurs français mais aussi de plus en plus européens et internationaux remplissent le hôtels en une période creuse.

Le thème des festivités carnavalesques niçoises, qui animeront la Baie des Anges avec ses corsos peuplés de chars et de grosses têtes, ses batailles de fleurs traditionnelles, mais aussi le retour de Queernaval le carnaval Gay, n’est pas anodin.
Il fait référence aux 100 ans des Studios de cinéma de la Victorine que la ville vient de reprendre en régie tour comme le Carnaval de Nice d’ailleurs.

Cette nouvelle édition du Carnaval de Nice s’annonce surtout comme grandiose.

Et sur les chars on pourra s’amuser à découvrir les caricatures de Trump. Mais aussi sur un char baptisé « les Super Zéros de l’Elysées la ministre Schiappa en Wonder Woman, le Président Macron en Captain América ou Wolverine sous les traits du premier ministre en costume jaune !

Sur d’autres chars on pourra s’amuser à reconnaitre De Funés, Brice de Nice, Jean Paul Belmondo ou Harvey Weistein, tous à des degrés divers ont tourné ou joué un rôle pour le cinéma version Côte d’Azur.

La création du carnaval nécessite un budget de 6 M€ emploie 220 agents (accueil, sécurité) et 80 intermittents (Bat, couturière, mannequins).

Plus de 1 800 personnes contribuent indirectement à la réussite de l’évènement.

Au-delà des recettes (billetteries) s’élevant à 1,2 M€, les retombées pour l’économie niçoise sont de 30 et 35 M€ avec un ballon d‘oxygène pour l’hôtellerie en février, mois plus creux pour la fréquentation touristique. C’est aussi l’accueil de 400 journalistes accrédités.

D’ores et déjà l’état des réservations et ventes à ce jour fait apparaître une augmentation globale de 11 % par rapport à la même date l’an dernier (+ 7 % pour les professionnels, + 18 % pour le grand public).

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

837 vues
3 juin 2020 0

Alors que la navigation de plaisance reprend progressivement depuis le vendredi 29 mai sur...

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

959 vues
2 juin 2020 0

La pandémie a brisé la reprise de la SBM (Société des Bains de Mers)...

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

1372 vues
28 mai 2020 0

La fermeture sur 2 mois aura coûté au Musée Océanographique de Monaco une perte...