Lastminute change de nom mais reste dans le rouge


Le voyagiste en ligne Lastminute.com a essuyé une perte l’année dernière, comme il y a deux ans. Les ventes se sont inscrites en léger repli, a précisé hier mercredi la société.

Pour Fabio Cannavale (photo), directeur général (CEO), seul un modèle d’affaires diversifié permettra de générer de la valeur sur le long terme. « Les packs vacances sont le segment où nous voyons les plus grandes opportunités« , a-t-il souligné.

En 2017, la perte a atteint 7,8 millions Eur alors que l’exercice précédent s’était soldé par un bénéfice net de 6,7 millions. Le chiffre d’affaires a reculé de 1 % à 258,8 millions Eur. L’Ebitda ajusté s’est inscrit à 16,9 millions EUR, soit un repli de plus de 40 % par rapport à 2016.

Les résultats sont dans quasiment en ligne avec la fourchette annoncée en février lors de l’avertissement sur bénéfices. L’Ebitda était attendu entre 17,6 et 18,6 millions tandis que la perte était attendue entre 8 et 9 millions. Le groupe avait alors indiqué que les investissements dans le marketing et les marges en repli dans les activités médias avaient pesé, tout comme une perte opérationnelle en Italie.

Désormais, la société présente les activités de l’agence de voyage (OTA), celles de métarecherche (META) et médias ajustés des effets non récurrents et séparées des activités gérées indépendamment de lastminute.com. Cela permet d’analyser la performance du coeur de métier. Le chiffre d’affaires de ce segment a progressé de 1,5 % à 251,3 millions Eur et l’Ebitda a gagné 8,3 % à 27,5 millions.

« En 2017, le groupe a généré plus d’un quart de ses revenus dans les activités non transactionnelles (META et Media) et dans le segment OTA, les produits de loisirs et de voyage ont contribué a hauteur de plus de 50 % à la marge. D’un vendeur de billets d’avions, nous sommes devenus un fournisseur complet de services de voyage« , s’est félicité le directeur des opérations Marco Corradino.

Les activités liées aux vols ont enregistré un repli des volumes et des marges, toutefois, elles continuent à jouer un rôle important dans le portefeuille et constituent un canal intéressant pour le marketing des autres services de voyages, précise le communiqué.

Un changement de nom programmé

Le groupe a décidé de changer de nom pour lmgroup, tandis que lastminute.com sera toujours utilisé pour le principal segment d’activité. Marco Corradino a été nommé au poste de directeur général pour lastminute.com, il était précédemment responsable des opérations (COO).

Le conseil d’administration proposera la nomination parmi ses membres de Laurent Foata et Marcello di Staso. Les deux hommes devraient remplacer Julia Bron et Anna Zanardi, qui ne se représenteront pas.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Msc Croisières ne manque pas d’air

Msc Croisières ne manque pas d’air

1273 vues
23 octobre 2020 0

MSC Croisières sera la première compagnie de croisière au monde à implémenter le système...

L’Organisation mondiale du Tourisme et Expedia partagent leurs données

L’Organisation mondiale du Tourisme et Expedia partagent leurs données

1276 vues
19 octobre 2020 0

Expedia Group, la plateforme mondiale du voyage, vient d’annoncer un nouvel accord de collaboration...

Solea lance son e-brochure sur Dubaï

Solea lance son e-brochure sur Dubaï

1272 vues
13 octobre 2020 0

Solea, expert sur la destination Dubaï depuis plus de 15 ans, vient d’éditer une...