L’Acropole retrouve enfin ses touristes


Le monument historique le plus connu de Grèce vient de rouvrir ses portes et est désormais de nouveau accessible aux touristes, masqués, du monde entier. La présidente de la république de Grèce, Katerina Sakellaropoulou, (photo de Une) a ainsi été parmi les premiers visiteurs de l’Acropole,  joyau éternel de la Grèce antique, surplombant la capitale, et qui était fermé depuis le 23 mars dernier.

La ministre de la culture, Lina Mendoni, des journalistes et des collaborateurs du ministère – dont beaucoup portent des masques – étaient présents lors de cette réouverture, ainsi que quelques touristes, tous soumis aux nouvelles mesures de contrôle du virus. Des écrans de séparation notamment ont été mis en place et les sites ont tous été soigneusement désinfectés.

« Tous les visiteurs seront encouragés à porter des masques — ce qui sera obligatoire pour les guides sur le site — et priés de rester à une distance de 1,5 mètre les uns des autres. Les sites archéologiques sont désormais ouverts depuis le lundi 18 mai dernier, première étape d’une relance progressive des sites culturels du pays« , a indiqué la ministre de la culture et des sports.

La Grèce compte des dizaines de temples, stades, théâtres et citadelles de l’Antiquité, dont notamment le palais minoen de Cnossos en Crète, datant de l’âge du bronze, et l’Olympe, berceau des Jeux olympiques.

L’Acropole quand à lui a accueilli 2,9 millions de visiteurs l’année dernière, soit une augmentation de 14,2 % par rapport à l’année précédente.

Mais tous les musées ne seront pas ouverts avant le 15 juin, précise la ministre, dans le cadre du plan du gouvernement visant à lever progressivement les restrictions afin de stopper la propagation du Covid-19.

Le tourisme est un moteur économique majeur pour la Grèce et a été durement touché par les mesures de confinement mises en place pour endiguer la propagation du virus.

Lire à ce propos :  www.laquotidienne.fr/la-grece-veut-croire-a-un-retour-des-touristes-des-cet-ete/

Athènes s’attend néanmoins à ce que l’économie se contracte de près de cinq pour cent cette année, en partie à cause de la perte des revenus du tourisme sur des marchés clés tels que l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Avec 163 décès dus au virus, la Grèce a commencé à assouplir les mesures ce mois-ci, après un confinement de six semaines visant à sauver la saison touristique vitale.

Le pays a moins souffert de la pandémie que de nombreux autres pays européens et les restaurants devraient reprendre leurs activités à partir du 25 mai, soit une semaine plus tôt que prévu.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

1320 vues
9 juillet 2020 0

VisitEngland, en collaboration avec les professionnels du tourisme d’Écosse, du Pays de Galles et...

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

1393 vues
8 juillet 2020 0

Le ministère du tourisme de la République dominicaine (MITUR) a exposé les protocoles de...

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

2183 vues
6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...