La Turquie revient en force


Serra Aytun Roncaglia, la nouvelle directrice du service de la culture et de l’information de l’ambassade de Turquie en France (photo), vient d’annoncer lors du Salon Mondial du tourisme l’ objectif de son pays d’accueillir au global 50 millions de touristes en 2023 , contre 35 millions en 2013.

Un million de Français se sont rendus en Turquie en 2013.

La sixième destination touristique mondiale investira un million de dollars en communication sur le marché français (à partir de septembre prochain) dans le cadre d’une vaste campagne presse, affichage, Tv et digital autour du concept « Home of … « (comme chez soi).

Des partenariats avec les tours opérateurs, une campagne de relations presse et des éductours seront lancés.

La Turquie participera notamment aux salons Mahana, Salon nautique, salon du livre, Top Résa et ILTM et rencontrera les agents de voyage dans le cadre de nombreux workshops.

Le développement de l’offre hôtelière, en particulier haut de gamme,de la destination Mer Noire et des dessertes aériennes seront intensifiés.

« Les Français apprécient le climat, les sites culturels et le bon rapport qualité-prix » conclut Serra Aytun en s’appuyant sur une récente enquête Ipsos.

LSJ





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

993 vues
20 octobre 2020 0

Hier lundi 19 octobre le Pays de Galles a prévenu de l’instauration, à compté...

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

911 vues
19 octobre 2020 0

Une petite brèche limitée s’est ouverte en fin de semaine dernière, le premier vol...

Pourquoi encore cette pagaille dans les aéroports italiens

Pourquoi encore cette pagaille dans les aéroports italiens

1214 vues
15 octobre 2020 0

Toujours le chaos complet dans les aéroports italiens en raison du manque de clarté...