La Thaïlande comme si de rien n’était


Suite à la déclaration de la loi martiale par l’Armée Royale Thaïlandaise, qui couvre la totalité de la Thaïlande depuis hier, la vie dans le royaume se poursuit normalement.

Selon un premier communiqué de l’armée, il ne s’agissait en aucun cas d’un coup d’état, mais d’un moyen de rétablir la paix et l’ordre public. Mais depuis hier, l’armée Thaïlandaise a pris le contrôle du pays afin « de limiter les décès et éviter l’aggravation du conflit« .

Prayut-Chan-O-ChaLe chef de l’armée en Thaïlande, le général Prayut Chan-O-Cha (photo), a annoncé le coup d’Etat hier en direct à la télévision.

Selon les médias locaux, le mouvement est intervenu après la séance de négociations lors de laquelle les représentants des côtés opposés et les hauts fonctionnaires n’ont pas réussi à trouver un terrain d’entente.

Un couvre-feu à l’échelle nationale a été annoncé de 22 heures à 5 heures du matin à partir d’aujourd’hui, et la loi martiale reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre, a annoncé l’armée.

Les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits pour des « raisons politiques ».

« Quiconque violant cette interdiction risquera un an de prison, 10.000 bahts d’amende (220 euros), ou les deux« , a confirmé Prayut Chan-O-Cha.

Les entreprises et les services publics ajustent leurs heures de fonctionnement afin d’être conforme au couvre-feu imposé.

Tous les aéroports de la Thaïlande restent néanmoins ouverts, et les passagers ayant des vols de départ et d’arrivée pendant le couvre-feu peuvent voyager vers et depuis les aéroports à tout moment, comme d’habitude.

Toutefois, il est conseillé pour les touristes ayant des vols de départ et d’arrivée pendant le couvre-feu de préparer tous les documents de voyage et d’être en mesure de pouvoir s’identifier en cas de contrôle.

Les résidents locaux et les visiteurs internationaux peuvent continuer de se déplacer dans la capitale et voyager à l’intérieur du pays comme d’habitude. Toutefois, il est vivement conseillé aux personnes devant prendre l’avion dans les aéroports internationaux de Suvarnabhumi et de Don Mueang de prévoir une marge d’au moins quatre heures pour s’y rendre afin d’éviter la circulation sur certaines routes.

L’Office de Tourisme de Thaïlande (TAT) suit de près la situation, et tient à informer les touristes et l’industrie du tourisme que tous les organismes publics et privés concernés exerceront les meilleurs efforts pour assurer leur confort.

Pendant ce temps à Bangkok, la situation sur les lieux de rassemblement pro- et anti-gouvernementaux reste normal.

Les sites de rassemblement des groupes anti-gouvernementaux sont situés dans les zones environnantes du Government House (les bureaux du Premier Ministre) – au pont Makkhawan Rangsan sur l’avenue Ratchadamnoen Nok et au pont Chamai Maruchet sur la route Phitsanulok – et aussi au Government Complex sur la route Chaeng Wattana ainsi qu’au Democracy Monument sur l’avenue Ratchadamnoen Klang (un site de camping).

Les partisans du gouvernement, quant à eux, sont situés sur la route Aksa dans la banlieue ouest de Bangkok.

A Bangkok, les routes situées dans les zones de manifestations peuvent subir une circulation dense ou une fermeture temporaire en raison de rassemblement de grandes foules et de blocage de la voie de circulation par les activités des manifestants.

Malgré la circulation perturbée dans certaines parties de Bangkok en raison des manifestations politiques actuelles et des mouvements de l’armée, la vie dans la plupart des quartiers de la capitale et dans le reste de la Thaïlande continue comme d’habitude. Tous les transports publics et attractions touristiques, y compris les aéroports, les sites touristiques et les centres commerciaux, sont actuellement ouverts et fonctionnent normalement.

Bangkok est une grande ville, il est donc possible pour les résidents locaux et les visiteurs internationaux d’éviter les zones de manifestations. Le trafic dans la plupart des quartiers de la ville reste normal puisque toutes les autres routes et autoroutes ne sont pas affectées par les manifestations.

Les principales attractions touristiques de la capitale thaïlandaise, y compris le Temple du Bouddha d’émeraude, le Grand Palais et le Temple de l’Aube, sont ouvertes normalement. Les touristes peuvent effectuer les visites en utilisant les moyens habituels de transport : autobus, vans, véhicules des voyagistes, taxis, métro aérien et souterrain, bateau et ferry.

Les entreprises, notamment les banques, les stations-service (essence et gaz), les hôtels, les spas, les restaurants, les lieux de divertissement, les cinémas, les centres de congrès, les centres commerciaux, les hypermarchés et magasins de proximité, les pharmacies, les hôpitaux et autres commerces sont ouverts et fonctionnent normalement. Les services de téléphone à la fois fixe et mobile et Internet sont disponibles 24h/7j comme d’habitude.

Tous les aéroports de Bangkok et à travers la Thaïlande sont ouverts et fonctionnent normalement.

Les touristes, ayant des vols à destination de Bangkok (aéroports internationaux de Suvarnabhumi ou Don Mueang) et qui souhaiteraient voir la richesse de la Thaïlande en attractions culturelles et naturelles en dehors de la capitale thaïlandaise, sont invités à utiliser les nombreux vols quotidiens nationaux, ainsi que des bus et des voitures de transferts, pour se rendre vers les autres destinations populaires, tels que, Chiang Mai, Phuket, Pattaya, Hua Hin, Koh Samui, Khon Kaen et Sukhothai.





    1 commentaire pour “La Thaïlande comme si de rien n’était

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Four Seasons Hotel Madrid s’ouvre au Printemps

Four Seasons Hotel Madrid s’ouvre au Printemps

537 vues
27 janvier 2020 0

Après une rénovation minutieuse et une transformation spectaculaire de l’édifice historique, Four Seasons Hotel...

Air Sénégal lance des vols entre Dakar et Cap Skirring

Air Sénégal lance des vols entre Dakar et Cap Skirring

913 vues
23 janvier 2020 0

La compagnie aérienne Air Sénégal, leader sur la route entre Paris et Dakar, lance...

Dernière minute : Comment le virus chinois se propage en Asie ?

Dernière minute : Comment le virus chinois se propage en Asie ?

1394 vues
22 janvier 2020 0

Nous avions évoqué la présence d’un coronavirus dans un article du 13 Janvier : www.laquotidienne.fr/pourquoi-le-virus-detecte-en-chine-menace-le-tourisme-en-asie/...