La Thaïlande à toujours la rage


Ne vous m’éprenez pas sur le titre de cet article. Il ne s’agit pas encore de politique bien que les militaires au pouvoir ont prévu des élections démocratiques (on espère) au début de 2019. Si nous aimons le pays, nous avons déjà évoqué la pollution à Bangkok. Cette fois, nous devons parler de la rage qui sévit dans plusieurs provinces.

La rage est présente dans 13 provinces de Thaïlande

Treize provinces ont été déclarées « zones rouges de contamination de la rage » après que le virus se soit propagé dans plusieurs provinces du pays, entraînant trois décès au cours des deux derniers mois. Les 13 provinces touchées par le virus de la rage sont Surin, Chon Buri, Sumut Prakan, Chachoengsao, Nan, Buri Ram, Ubon Ratchathaini, Chiang Rai, Rot Et, Songkhla, Rayong, Tak et Sri Sa Ket.
Le ministère a également annoncé des zones sujettes à la rage dans 42 autres provinces.

Déjà trois victimes liées au virus de la rage

Selon le Département de lutte contre les maladies, trois personnes seraient décédées du virus de la rage. Selon les autorités, 247 animaux domestiques ont été infectés par le virus depuis janvier. Le nombre d’animaux infectés aurait augmenté de une fois et demie par rapport à l’année dernière. La maladie a été constatée sur des chiens mais également des chats et des vaches.

L’insouciance des propriétaires d’animaux

Selon un médecin thaïlandais, les principales causes de la rage provenaient de l’insouciance des propriétaires d’animaux de compagnie qui n’ont pas procéder à leur vaccination.

Ils ont également laissé leurs animaux errer librement, ce qui a augmenté le risque qu’ils soient mordus par des animaux enragés.

Prévoir une vaccination antirabique en cas de séjour long

Il est nécessaire de prendre certaines précautions vis-à- vis des animaux sauvages et domestiques lorsqu’on se rend dans des régions du monde où la maladie est très présente, en l’occurrence en Asie.

La rage se transmet habituellement suite à une morsure de chien.

Elle peut occasionnellement se transmettre par d’autres contacts avec un animal enragé, comme les griffures avec pénétration de la peau et saignement et dans les cas où l’animal a léché une plaie ouverte et les muqueuses. Si vous envisagez de passer un long moment en Thaïlande, il est conseillé de faire la vaccination antirabique avant de partir.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

1855 vues
17 juin 2024 0

Les marques premium de Minor, NH Collection Hotels & Resorts et NH Hotels &...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

2618 vues
14 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...

Comment Pékin contrôle les voyages à l’étranger de ses élites

Comment Pékin contrôle les voyages à l’étranger de ses élites

2522 vues
10 juin 2024 0

Selon les dizaines de réglementations officielles accessibles au public et de multiples sources s’exprimant...