La Sncm au régime sec


La direction de la SNCM a présenté mardi 7 octobre, en réunion de médiation, un schéma d’exploitation au périmètre restreint et un volet social prévoyant 750 à 1 000 suppressions d’emplois sur les 2 000 que compte la compagnie maritime.

Les syndicats ont dénoncé un nouveau « coup de force » de l’actionnaire majoritaire, Transdev, qui est favorable à un redressement judiciaire de l’entreprise, qu’il juge « indispensable » pour sauver la compagnie, en grande difficulté.

La SNCM assure notamment des liaisons entre la Corse et le continent, ainsi que vers l’Algérie et la Tunisie.

Transdev a ainsi menacé de faire jouer une clause de remboursement anticipé d’avances sur trésorerie, pour accélérer une cessation de paiement de l’entreprise et demander son placement sous la protection du tribunal de commerce de Marseille, selon une source syndicale.

La réunion entre partenaires sociaux, représentants de l’Etat et actionnaires de la compagnie, autour du médiateur nommé par le ministère des Transports, Gilles Bélier, a duré près de six heures.

Une nouvelle réunion est programmée pour le 28 octobre.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La grande barrière de corail à portée de main

La grande barrière de corail à portée de main


10 juillet 2020 0

Cet été, la Grande Barrière de corail se visite à Monaco, les pieds au...

Pourquoi le Louvre rouvre seulement à 70 %

Pourquoi le Louvre rouvre seulement à 70 %


7 juillet 2020 0

Après désormais trois mois et demi de fermeture, le Louvre, le musée le plus...

Monaco : l’horizon s’éloigne encore pour les Croisières 

Monaco : l’horizon s’éloigne encore pour les Croisières 


30 juin 2020 0

Le gouvernement monégasque précise que les grandes unités de croisière ne seront plus accueillies,...