La Réunion prend le risque requin à bras le corps


Les activités nautiques à l’île de La Réunion sont encadrées depuis juillet 2013.

Un arrêté préfectoral en date du 26 juillet 2013 et valable jusqu’au 15 septembre 2014, a été établi pour règlementer la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l’aide d’un équipement de type palmes, masque et tuba, et les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).

Ces activités considérées comme les plus exposées au risque requin, sont interdites dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et en dehors du lagon dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal.

22 km de lagons autorisés à la baignade et aux activités nautiques

L’IRT (Île de la Réunion Tourisme) rappelle que la baignade et les activités nautiques dans les lagons (22 km de plage) et les bassins aménagés sont autorisées.

Elle précise également que certaines activités nautiques comme la plongée ne sont pas concernées par l’arrêté préfectoral et peuvent être pratiquées dans les zones autorisées, et avec l’encadrement d’un professionnel.

En étant prudent et respectueux de la législation en cours visant à limiter les risques, il est possible de profiter des plages et des activités de loisirs nautiques qu’offre l’île de La Réunion.

Une Réserve Naturelle Marine pour mieux protéger la biodiversité de l’île

L’île de La Réunion est bordée sur sa côte ouest par des récifs coralliens. Ils constituent une protection naturelle contre les assauts de la mer.

Sièges d’une biodiversité remarquable (plus de 35 00 espèces), ces récifs constituent aussi des patrimoines naturels, paysagers et culturels remarquables qui contribuent au bien-être de la population réunionnaise et des visiteurs.

C’est à ce titre qu’a été créée en 2007, une Réserve Naturelle Marine qui s’étend sur 40 km de côtes.

Afin de concilier les activités humaines et la préservation des récifs, de nouvelles règles d’usage ont été édictées par le décret de création de la réserve naturelle et par des arrêtés préfectoraux.

Elles permettent désormais à tous de continuer à profiter des merveilles sous-marines étroitement associées à l’origine volcanique de l’île, qui a sculpté des fonds marins aux reliefs étonnants : failles, arches et aussi sa longue barrière de corail (25 km) pleine de richesse et de vie. En eaux profondes, la plongée réserve un spectacle saisissant : poisson-clown lové dans son anémone, murène léopard, raies à la nage élégante, tortues marines… Tous protégés par la Réserve. La création de la Réserve Marine de La Réunion s’inscrit dans une démarche qui vise à la préservation de l’étonnante biodiversité qui caractérise l’île de La Réunion.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Disneyland voit le bout du tunnel

Disneyland voit le bout du tunnel

1066 vues
8 mars 2021 0

La Californie autorisera la reprise de certaines activités de plein air avec des restrictions...

Le nouveau catalogue voyages en Laponie Finlandaise est bien en ligne

Le nouveau catalogue voyages en Laponie Finlandaise est bien en ligne

1151 vues
1 mars 2021 0

La Laponie Finlandaise, destination de voyage magique, évoque la nature, l’authenticité, l’originalité et le...

Pourquoi Salaün accélère la restructuration de ses activités

Pourquoi Salaün accélère la restructuration de ses activités

2854 vues
26 février 2021 1

Comme toute entreprise soucieuse de préparer l’avenir, le Groupe Salaün, comme il l’a toujours...