La Réunion compte sur la Nouvelle Route du Littoral et sur ses tortues pour son tourisme


La Région Réunion travaille depuis plusieurs années à doter la Réunion d’un nouveau modèle de développement qui permette de concilier économie et écologie.

Un modèle de bio-économie compétitive où la prise en compte de la préservation de l’environnement est considérée non pas comme une contrainte mais comme une opportunité.

C’est dans cette démarche que la Région s’inscrit avec la Nouvelle Route du Littoral, un chantier réunionnais, français et européen qui permettra de régler une fois pour toutes la question de la sécurité des usagers sur cet axe vital de communication pour île de la Réunion

Sur ce chantier, ce sont près de 80 millions d’euros, soit 5 % du budget total, qui sont mobilisés pour la préservation des milieux physiques et naturels. : des moyens exceptionnels en appui des actions de la Réunion. Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral présente un caractère exemplaire sur cette notion du moindre impact environnemental.

La Région Réunion s’est engagée à développer un projet respectueux de l’environnement, que ce soit dans sa conception mais également dans sa réalisation.

Parmi les diverses mesures mises en place, la mesure compensatoire pour la restauration des plages de ponte de tortues marines à La Réunion constitue une mesure phare inscrite dans le cadre du Plan National d’actions relatif aux tortues marines.

Depuis 2016, ces actions de production, plantation et sensibilisation permettent au plus grand nombre de participer à la valorisation de notre patrimoine naturel pour accroître les sites favorables à la ponte des tortues.

Une actions parmi près de 150 pour faire coïncider la réalisation d’un chantier d’envergure nécessaire et la préservation / l’amélioration de notre environnement.

A l’occasion de cette nouvelle campagne de restauration des plages de ponte, Didier Robert président de la Région Réunion « Nous pouvons réussir collectivement à amener notre île au niveau de développement dont elle a besoin tout en préservant son environnement et son authenticité. C’est le pari que je fais et que nous sommes en train de relever, avec l’équipe régionale et avec chaque Réunionnaises et Réunionnais ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en France : Comment Pierre & Vacances reprend l’offensive

Tourisme en France : Comment Pierre & Vacances reprend l’offensive

1692 vues
4 juin 2020 0

Alors que le gouvernement incite les français à passer leurs prochaines vacances en France...

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

1231 vues
3 juin 2020 0

Alors que la navigation de plaisance reprend progressivement depuis le vendredi 29 mai sur...

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

1083 vues
2 juin 2020 0

La pandémie a brisé la reprise de la SBM (Société des Bains de Mers)...