La Nouvelle Calédonie dévoile ses cartes


C’est à une belle réunion de famille qu’ont assisté lundi dernier, une centaine de conseillers en voyages parisiens (et quelques journalistes) à la Maison de la Nouvelle Calédonie, rue de Ventadour dans le quartier de l’Opéra.

L’ensemble des autorités et des partenaires commerciaux du tourisme néo-calédonien s’était en effet donné rendez vous pour une conférence de presse-diner-débat-présentation avec comme ordre du jour: la montée en gamme de la Nouvelle Calédonie du point de vue touristique.

Nouvelle caledonie-aircalin-carole bednarekEtaient ainsi présents Martine Lagneau, la présidente de Nouvelle Calédonie Tourisme point Sud, accompagnée de Jean-Michel Foutrein, son directeur, et de Julie Laronde, Emile Nechero, le président du Tourisme de la Province Nord, accompagné de Jacqueline Riahi, sa directrice, Laurence Buisson, la représentante d’Air France, Carole Bednarek, la Directrice France d’Aircalin, Wauka Ajapuhnya, le directeur de « Destination Iles Loyauté », Heimata Champs, représentant Europe de « Grands Hôtels  » du nord calédonien ainsi que Thomas Reynoird, des hôtels Starwood Nouméa.

Nouvelle caledonie tourisme-corinne juilletLa présidente Martine Lagneau, accompagnée sur la scène par Corinne Juillet, a rappelé que 2014 et 2015 étaient des années très importantes pour le tourisme en Nouvelle Calédonie.

« Jamais, depuis le début des années 1990, la Nouvelle Calédonie n’a déployé autant de moyens pour sa promotion et affiché autant d’ambitions sur le plan touristique « .

Et d’évoquer la réussite indéniable de sa présence à IFTM Top Résa, non seulement en termes de visites mais surtout en qualité de visiteurs et en perspective concrète de business.

C’est sur ce socle solide, que la présidente a pu s’appuyer pour évoquer le cheval de bataille du territoire : la nécessaire montée en gamme de l’ensemble des prestations (public et privé) afin de coller aux plus près aux standards internationaux tout en gardant sa spécificité et cette âme millénaire qui fait son charme et séduit même
les plus blasés des voyageurs.

« Le secteur hôtelier a considérablement progressé avec aujourd’hui ici quelques uns des plus beaux établissements au monde « .

nouvelle cal3L’ouverture récente du Sheraton New Caledonia & Spa (en août dernier), situé en face du lagon et de la barrière de corail, avec ses 13 km de plage au sable blanc, en est la parfaire illustration. De même d’ailleurs que le Méridien Nouméa qui affiche ses airs de paradis et le raffinement de ses services à quelques kilomètres de Nouméa.

Une offre aérienne sérieuse

La montée en gamme de la destination ne saurait se passer d’une desserte aérienne sûre et adaptée aux cibles de clients forcement toujours plus exigeants.

Chez Aircalin notamment où les appareils (A320 et A330) ont été repeints aux couleurs du lagon et de la fleur d’hibiscus, on vient d’inaugurer le nouveau salon à l’aéroport de Nouméa, pour la clientèle affaires, qui donne (c’est suffisamment rare pour être signalé) une vue directe sur le tarmac.

En code-share avec Aircalin, Air France également a rénové la plupart de ses cabines, sur la ligne Paris-Nouméa, et offre pour les provinciaux hexagonaux d’excellentes connexions à destination de l’archipel.

Sièges full-flat en Business, Augmentation de l’espace genoux pour l’éco, service à l’assiette, connectivité complète dans l’avion, Air France peut également compter sur sa partenaire KLM (10 vols semaines Paris-Amsterdam) pour satisfaire tous les types de voyageurs.

Une nature préservée, un éco-système unique au monde

La Nouvelle Calédonie a bien sûr , comme la rappelé la présidente fait le choix de cette montée en gamme au niveau des prestations mais le plus important, « c’est de capitaliser sur notre merveilleux environnement préservé« .

nouvelle-caledonie1Les lacs du grand Sud sont ainsi devenu éligibles à la convention RAMSAR,et l’ensemble du territoire vient d’être classé par l’Unesco, 5ème pays de la planète pour sa bio-diversité et notamment son exceptionnelle barrière de Corail.

Finalement cet immense territoire (2 fois la France) recèle un potentiel touristique extra-ordinaire car, français, bien desservi par des compagnies aériennes sérieuses, avec une offre hôtelière de haut niveau et pour tous les budgets.

Car oui, malgré son éloignement et son raffinement, la Nouvelle Calédonie n’est pas une destination élitiste réservée à quelques happy fews.

On peut aisément s’immiscer par exemple dans la culture kanak, loger dans les tribus et s’approcher au plus près de cet esprit mélanésien si particulier et si attachant.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Qui veut la peau de Thomas Cook/Jet tours ?

Qui veut la peau de Thomas Cook/Jet tours ?

8116 vues
20 septembre 2019 0

Selon des informations non officiellement confirmées pour l’instant, un réseau français d’agences de voyages...

Pourquoi Paris perd des places au classement des villes les plus agréables au monde ?

Pourquoi Paris perd des places au classement des villes les plus agréables au monde ?

1866 vues
19 septembre 2019 0

Si Paris n’est pas dans le Top 20 des villes les plus habitables au...

La Table de La Quotidienne fait le bilan du Tourisme de cet été (Vidéo)

La Table de La Quotidienne fait le bilan du Tourisme de cet été (Vidéo)

1319 vues
18 septembre 2019 1

2019 restera t-il comme un grand cru en matière de Tourisme ? Quelles sont...