La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie


Pour la Jordanie, la France a toujours été un des meilleurs marchés européens, faisant jeu égal avec les britanniques et les allemands. Et c’est pour marquer l’importance que la Jordanie accorde à la France que Nayef Al-Fayez, le Ministre du tourisme jordanien, est venu à Paris à la rencontre des professionnels français pendant le salon IFTM-Top Résa qui se tenait à la Porte de Versailles du 5 au 8 octobre. Et c’est sur le stand de la Jordanie que le Ministre a reçu la Quotidienne pour un entretien en tête à tête.

LQ : Où en est le tourisme en Jordanie en général et plus particulièrement qu’en est-il du marché français ?

Nayef Al-Fayez: « La demande pour des voyages en Jordanie évolue particulièrement vite. En 2019, un peu plus de 60.000 français sont venus découvrir la Jordanie. Avec la pandémie, en 2020 leur nombre n’a été que de 10.000. Pour 2021, la France reste dans le top des marchés européens. »

Et comme l’automne est une saison en général plutôt chargée en nombre de visiteurs, l’équipe du Ministre ne pouvait pas fournir pour 2021 des chiffres à comparer à ceux des années précédentes.

Mais Nayef Al Fayez a tenu à préciser que « le mois dernier, les français ont été les n°1 pour les visites de Pétra mais aussi pour l’achat des Jordan Pass. »

LQ : Quels sont les attentes de touristes français en Jordanie ? 

Nayef Al-Fayez: « En moyenne les français choisissent des séjours entre 6 et 7 jours en Jordanie. Leur premier centre d’intérêt reste la découverte des sites culturels du pays avec en premier lieu la visite inoubliable de Pétra. Il y a aussi une importante demande pour des séjours « aventure » sans oublier l’attrait des séjours orientés « wellness » et bien-être. »

LQ : Qu’attendez-vous de la participation de la Jordanie au salon IFTM-Top Résa ?

Nayef Al-Fayez: « Nous sommes ici pour aider les agences de voyage et les T.O. français à programmer la Jordanie avec l’aide de nos nombreux exposants. Nous voulons leur rappeler que l’automne et le printemps sont deux saisons très agréables pour visiter la Jordanie. »

Le ministre a d’ailleurs profité de sa présence au salon pour signer son partenariat avec le tour opérateur Top Of Travel, représenté par son président Helmut Stuckelschweiger.

« De l’extrême nord à l’extrême sud de la Jordanie, d’Umm Quays à Aquaba, nous avons créé le Jordan Trail, un chemin de grande randonnée de plus de 650 km de long, que nous voulons présenter aux professionnels et au public français ».

Le jordan Trail traverse tous les paysages de la Jordanie et passe par la plupart des sites majeurs du pays. Découpé en 8 principaux tronçons de 6o à 90 km, étalés sur 4 à 6 jours, il offre une grande variété de régions à visiter, en fonction des saisons et des niveaux de parcours.

La dernière étape, la traversée du désert du Wadi Rum jusqu’à Aquaba, 110 km en 6 jours, ne semble pas recommandée pendant les très hautes chaleurs de l’été.

Et le ministre de poursuivre : « Un de nos objectifs majeurs est d’amener nos visiteurs à réserver des séjours plus longs pour qu’ils puissent mieux découvrir toutes les pépites de la Jordanie. Et nous mettons un accent particulier sur le mois de novembre prochain, idéal pour des réservations de dernière minute. »

LQ : Dernière question, quelle est actuellement la situation sanitaire en Jordanie ?

« En Jordanie, nous avons établi un programme sanitaire « Safe Summer » pour offrir à nos visiteurs une sécurité maximale. En premier lieu, en Jordanie, la pandémie de la Covid-19 a été stabilisée et le nombre de nouveaux cas est devenu très faible car le taux de vaccination des adultes a déjà dépassé les 70 % de la population. Ensuite, ce qui est très important pour nos visiteurs, tout le personnel de l’industrie touristique a été vacciné à 100 %. La Jordanie est une destination particulièrement sure. Et nous espérons voir revenir en nombre les touristes français. »

Effectivement la Jordanie est une destination pleine de charme avec une population particulièrement accueillante, des sites historiques majeurs, des paysages magnifiques et d’une variété d’offres touristiques.

En tout premier lieu des sites dont il ne faut manquer la visite sous aucun prétexte, on trouve l’antique Pétra, témoignage de la civilisation nabatéenne, qui mérite bien deux jours de visite.

Mais il ne faut pas passer à côté des ruines romaines de la splendide Jerash, ni négliger les impressionnants châteaux forts comme Ajlun ou la formidable citadelle de Kérak. Il y a aussi des sites religieux de grande importance pour les principales religions monothéistes, sur les rives du Jourdain ou au Mont Nebo et dans ses environs.

Il ne faudrait pas négliger non plus les sites antiques d’Amman, la capitale Jordanienne, et pour ceux qui auront choisi de prendre le temps de découvrir la Jordanie, ils ne devraient pas oublier de consacrer une journée pour aller visiter les charmants et peu connus « Châteaux du Désert ».

La nature offre en Jordanie des paysages magnifiques, plaines fertiles montagnes rocheuses aux vallées encaissées, plages sur la mer Rouge et même une merveille de désert, le Wadi Rum dont les dunes de sable rouge et les gravures rupestres attirent de nombreux visiteurs. Le côté sauvage de la nature permet aux adeptes d’activités sportives au grand air de pratiquer balades et randonnées, raids en montagne ou dans le désert. Les plongeurs ne sont pas oubliés et peuvent trouver sur les bords de la Mer Rouge, dans le golfe d’Aquaba, de superbes spots pour découvrir une faune sous-marine exceptionnelle.

« Un autre atout important de la Jordanie concerne le « wellness », avec la Mer Morte dont la salinité est telle qu’on ne peut y nager mais seulement y flotter !
Une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Là on y trouve des établissements qui offrent de nombreux soins de bien-être à base de sel et de boue de la Mer Morte. Soins qui sont souvent combinés avec les bienfaits des bains dans les sources thermales aux eaux très chaudes de la région. C’est une activité touristique non négligeable car elle attire des visiteurs fidèles qui reviennent régulièrement année après année« .

Propos recueillis par Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

1537 vues
14 octobre 2021 0

Des voix s’élèvent pour savoir si les agents de voyages doivent adopter ou non...

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

1626 vues
12 octobre 2021 0

C’est Mr Ashok Pathirage, le Président de SriLankan Airlines, qui a tenu à venir...

Comment Ita prend son envol

Comment Ita prend son envol

1739 vues
7 octobre 2021 0

Ita, la nouvelle compagnie aérienne héritière d’Alitalia, débutera ses opérations le 14 octobre prochain...