La folle croisière aérienne de Safrans du Monde


Prenez un A319 d’une capacité de 140 passagers. Faites le ménage à l’intérieur pour y installer 29 sièges Première Classe. Pas un de plus ! Vous êtes dans le super grand luxe du transport aérien.
À part l’Air Force One d’Obama et quelques jets privés d’émirs, vous ne trouverez pas mieux sur le marché.

Après, vous embarquez au Bourget sans formalités douanières.
À chaque fois que vous atterrirez quelque part, vous serez traité de la même façon, tout simplement, comme si vous montiez dans un taxi.

Puis, vous décollez pour une croisière aérienne d’exception de 10 jours, direction (dans le désordre) : une étape au Turkménistan, deux en Ouzbékistan, deux en Chine, deux en Corée du Nord (pour un dépaysement total avec petite guerre nucléaire en option. Il va sans dire que le programme sera modifié si nécessaire).

Voilà le nouveau pari (un peu) fou de Guy Bigiaoui, patron de Safrans du Monde.
Le départ de cette croisière Inaccessible Asie est prévu le 21 septembre (pour un retour le 30 septembre).

« Il me faut convaincre 20 clients pour parvenir à l’équilibre », concède l’initiateur jamais à court d’idées.
Sur le papier, le challenge ne paraît pas insurmontable. Sauf que dans la réalité, chaque client devra débourser 49.750 euros.
Là, ça peut coincer. Ah bon, pas pour vous ?

Il est vrai que des clients qui ont de l’argent, il y en a encore.

Pour preuve, la croisière Inaccessible Asie a été sélectionnée par Kuoni Émotions qui compte bien en vendre quelques-unes.
Les autres le seront via des agences de voyages et les ventes directes. Car le business de Safrans du Monde ne semble pas trop souffrir de la crise : 350 clients en 2012 pour un panier moyen de 8.000 €, avec une philosophie : « Le Luxe dans la simplicité et l’originalité ».

C’est dans cet esprit que Guy Bigiaoui développe également son activité en France (pour une clientèle internationale cette fois) en proposant des modules 3 jours/2 nuits qui sortent des sentiers battus, comme ce week-end bien-être à la pomme (soins du corps et du visage, massages…) ou cette découverte du centre historique de Nice avec une vieille habitante qui en connaît tous les quartiers, toutes les ruelles et toutes les anecdotes.

Yves Barraud





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

MSC prend toute la mesure

MSC prend toute la mesure

4484 vues
8 juillet 2020 2

MSC Croisières annonce la création d’un groupe d’experts « Blue Ribbon Covid » et engage une...

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

1196 vues
6 juillet 2020 0

En 2021, le tour opérateur Visiteurs fête ses 35 ans et pour l’occasion les...

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1424 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...