La 5G, le prochain gros buzz du transport aérien ?


Les autorités craignent «un chaos» dans le ciel des Etats-Unis. L’interférence des réseaux téléphoniques 5G, avec les altimètres des avions de ligne, menacent-elle de devenir une crise majeure non seulement aux États-Unis où le problème persiste mais également dans le monde entier.

Le principal problème, toujours sans solution, est l’état des altimètres des avions. Ce sont des appareils qui servent à connaître la hauteur à laquelle se trouve l’avion et fonctionnent avec des signaux radio. Il existe d’innombrables équipements aéronautiques qui sont liés aux informations des altimètres. Si ceux-ci ne donnent pas d’informations correctes, le problème peut être très grave.

Désormais, dix compagnies aériennes américaines ont demandé au président Biden d’arrêter l’expansion de ce réseau téléphonique en raison des effets possibles sur l’aviation. Pendant ce temps, la FAA, l’autorité américaine de l’aviation civile, étudie des alternatives techniques qui n’ont toujours pas été trouvées à ce jour. 

La bande radio dans laquelle fonctionne la 5G est contiguë à la bande dans laquelle fonctionnent les altimètres. Certains altimètres très modernes sont conçus pour filtrer les interférences possibles, mais il existe encore de nombreux modèles sensibles aux interférences.

La FAA a validé l’utilisation de certains modèles de radioaltimètres pour 48 des 88 aéroports américains les plus directement affectés par les risques d’interférences. D’où l’inquiétude des compagnies autour des aéroports qui n’ont pas encore obtenu cet aval.

Plusieurs compagnies aériennes étrangères qui opèrent des vols vers les États-Unis et qui sont au courant des mesures américaines qui seront appliquées aux altimètres à partir de 2023 ont averti qu’il n’y a pas de temps pour adapter les flottes aux exigences, donc l’année prochaine il pourrait y avoir une crise majeure aux États-Unis sur ce sujet.

Mais personne ne sait exactement ce qui se passe en Europe et sur les autres continents car la 5G est similaire partout dans le monde et les altimètres sont les mêmes, donc le problème ne doit pas être considéré uniquement comme un problème américain.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Selectour à Athènes : un congrès olympien et homérique

Selectour à Athènes : un congrès olympien et homérique


28 novembre 2022 0

Le 12e congrès du réseau Selectour, à Athènes du 24 au 27 novembre 2022,...

Comment sauver Volotea ?

Comment sauver Volotea ?


25 novembre 2022 0

Le plan de sauvetage de 200 millions d’euros accordé à Volotea en avril dernier...

Air Canada lance la 1ère télévision en direct à bord

Air Canada lance la 1ère télévision en direct à bord


24 novembre 2022 0

La compagnie Air Canada a annoncé hier qu’elle a lancé la télévision en direct...