L’ Irlande, un voyage de 190 mots pour se mettre au vert


Si l’Irlande vous passionne, il faut acheter le livre écrit par Alain Pozzuoli : Dictionnaire insolite de l’Irlande édité par les éditions « Cosmopole ». C’est un véritable passionné et connaisseur de ce pays si proche et bourré de clichés.

Les moutons, la musique, les traditions, la pluie et les grandes étendues vertes…

L’Irlande nous apparaît souvent au travers de ces clichés. Et pourtant, ils sont vrais. L’Irlande est néanmoins une expérience ; c’est une nation débordante de convivialité et une façon de vivre qui transpire une humanité introuvable ailleurs.

Ce dictionnaire vous fera plonger au cœur d’un pays à la palette d’émotions, de légendes et de paysages grandioses qui vous transporteront vers un monde où chaque muret de pierre et chaque porte ont une histoire à raconter.

On y découvre Francis Bacon

Comment ne pas faire figurer le célèbre peintre Francis Bacon que certains peuvent croire britannique.

Alain Pozzuoli, nous rappelle : « qu’il est né à Dublin dans une famille bourgeoise aisée, il connaît une adolescence tourmentée, notamment en raison de son homosexualité qui le fait rejeter par son père, un éleveur de chevaux rigoriste à la mentalité traditionnelle. Par la suite, il part à Berlin où il découvre l’expressionnisme, puis à Paris où il mène une vie de bohème… »

Comment ne pas évoquer la Guinness

« Boisson favorite et emblématique des Irlandais, elle se décline sous diverses variétés, la plus connue étant bien évidemment la Guinness, la fameuse bière noire dont la renommée n’est plus à faire depuis longtemps ». Il y en a bien d’autres en Irlande.

On y apprend que « Toutes ces bières sont l’un des ingrédients indispensables pour connaître le fameux « craic » irlandais ! » Vous découvrirez la signification dans le livre, à boire évidement avec modération …

James Bond … irlandais ?

« James Bond est Irlandais… du moins l’un de ses nombreux interprètes, en la personne de Pierce Brosnan » ! Le comédien qui a incarné l’agent secret 007 à quatre reprises (Golden Eye, Demain ne meurt jamais, Le monde ne suffit pas et Meurs un autre jour) est né en 1953, à Drogheda, dans le comté de Louth, et a passé toute son enfance dans la ville de Navan, à quelques kilomètres.

Selon la légende, c’est en voyant Goldfinger, en 1964, dans le quartier de Putney, qu’il aurait songé pour la première fois à devenir comédien ! »

Comment ne pas évoquer la St Patrick

« La Saint-Patrick est fêtée le 17 mars chaque année depuis le XVII -ème siècle où elle fut officiellement introduite dans le calendrier liturgique catholique. Ce fut jusqu’en 1970 un jour de piété religieuse, et non de fête, pendant lequel la consommation d’alcool était interdite et les pubs fermés. Depuis les années 1990, le gouvernement a choisi d’en faire une fête quasi nationale en l’associant à un festival. À Dublin, les réjouissances durent quatre jours, « la grande parade » voit défiler, à grand renfort de musique et de déguisements, divers personnages liés, de près ou de loin, à l’imaginaire irlandais : des drakkars vikings, des pipe bands habillés en kilt, des elfes… C’est l’occasion de repeindre la ville en vert, la couleur officielle du pays, et de boire des litres de bière jusqu’à plus soif ! »

Ce n’est qu’un bref aperçu de ce que vous trouverez dans ce dictionnaire très intéressant pour mieux comprendre l’Irlande et plein d’anecdotes.

Alain Pozzuoli, un vrai connaisseur de l’Irlande

L’auteur a également écrit de nombreux ouvrages sur l’auteur irlandais Bram Stoker (dont Bram Stoker, dans l’ombre de Dracula (éd. Pascal Galodé), Stoker, Œuvres (éd. Omnibus), La Bible Dracula, (éd. Le Pré aux Clercs) et il a séjourné à diverses reprises à Dublin.

Il a également publié des anthologies sur la littérature irlandaise avec la complicité du traducteur Jean-Pierre Krémer (Histoires d’Irlande, Trésor de la nouvelle irlandaise, (éd. Belles Lettres), Le goût de Dublin, (éd. Petit Mercure) et a aussi travaillé sur un autre écrivain irlandais, Joseph Sheridan Le Fanu (Le Fanu, Créatures de l’ombre, (éd. Omnibus).

Il est en outre l’auteur du documentaire, Les Fantômes de Dublin, réalisé par Jean-Michel Ropers en 2011.
Le livre est vraiment passionnant et vous aidera lors de votre prochain séjour en Irlande.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Nouvelle stratégie touristique en Tunisie : avec ou sans René Trabelsi ?

Nouvelle stratégie touristique en Tunisie : avec ou sans René Trabelsi ?

1920 vues
14 novembre 2019 0

D’après le site d’informations « TunisTribune », René Trabelsi devrait être reconduit à son...

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

Menace sur le tourisme : le cyclone Bulbul a touché gravement l’Inde et le Bangladesh

1165 vues
13 novembre 2019 0

Les météorologues ont déclaré que plusieurs personnes sont mortes des suites du cyclone tropical...

La Californie désormais en temps réel avec l’Oregon et Washington state

La Californie désormais en temps réel avec l’Oregon et Washington state

1089 vues
8 novembre 2019 0

Les organismes de promotion touristique des États de Californie, de l’Oregon et de Washington...