L’ Iran proposera un visa électronique en Mai 2018


Les autorités iraniennes souhaitent supprimer le visa papier au bénéfice de l’électronique.

La semaine dernière se tenait, à Téhéran, une conférence autour de thèmes clés, tels que la taxe sur la valeur ajoutée, le marketing et les infrastructures touristiques, en présence de responsables culturels, législateurs, ainsi que des voyagistes locaux.

Durant cet événement, le Vice-ministre des affaires étrangères, des affaires consulaires, parlementaires et des expatriés, M. Hassan Qashqavi, a annoncé que le pays « mettra fin aux visas papier dans 74 consulats à travers le monde, car il s’agit d’un processus consommateur de temps et d’énergie dans le monde moderne des services électroniques ! ».

Cette déclaration fut suivie, vendredi dernier, d’une nouvelle annonce de M. Qashqavi sur la future politique de l’Iran en matière de visa : « Nous déclarons que nous lèverons le régime des visas pour tout pays qui respecte notre passeport ! Nous resterons cependant vigilants quant à l’infiltration dans le pays par des « ennemis » car selon le Guide de la Révolution, M. Ali Khamenei, le danger d’infiltration existe toujours… ».

2018 sera-t-elle l’année d’une exemption de visa pour les touristes français ? Les voyageurs français bénéficieront-ils du prochain e-Visa ? Rendez-vous donc dans les prochains mois pour connaitre les formalités qui vous seront accessibles pour (re)découvrir le Golfe Persique.

Rappelons que les voyageurs français qui souhaitent voyager en Iran doivent, actuellement, obtenir un visa soit avant le départ auprès de l’Ambassade de la République Islamique d’Iran (jusqu’à 30 jours / 50,00€).

Mais attention, les requérants de ce type de visa doivent, au préalable de la présentation de leur dossier visa, faire enregistrer leurs empreintes digitales auprès du Service Consulaire.

Les voyageurs peuvent également obtenir leur visa à l’arrivée à l’aéroports (30 jours / 75,00€). Pour une arrivée à l’Aéroport international Imam-Khomeini, les démarches peuvent être entamées avant le départ, afin de gagner du temps à l’arrivée

D’après le rapport sur la compétitivité des voyages et du tourisme 2017 établi par le World Economic Forum, l’Iran était classé au 38e rang dans la catégorie «ressources culturelles et voyages d’affaires», au 89e rang dans la catégorie «infrastructure du transport aérien» et au 116e rang dans la catégorie «infrastructure de services touristiques».

Pour tous renseignements complémentaires ou précisions, on peut contacter la société Actions-Visa sur www.action-visas.com





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les vraies raisons de la décision pour les Jeux Olympiques au Japon 

Les vraies raisons de la décision pour les Jeux Olympiques au Japon 

2112 vues
25 mars 2020 0

Dès les premiers jours de sa candidature aux Jeux Olympiques d’été de 2020, le...

Tourisme : l’ Australie ferme ses frontières à tous les non-citoyens

Tourisme : l’ Australie ferme ses frontières à tous les non-citoyens

1305 vues
20 mars 2020 0

L’interdiction prend effet à partir du vendredi 20 mars 2020, à 21 heures, avec...

Tourisme et coronavirus : Le Pérou décrète l’Etat d’Urgence

Tourisme et coronavirus : Le Pérou décrète l’Etat d’Urgence

1315 vues
19 mars 2020 1

Le gouvernement péruvien a décrété l’Etat d’Urgence national comme mesure de prévention et de...